Délocalisation en France ? Oui, c’est possible !

La délocalisation de l’activité « ensembles montés » de Poitiers vers Bourges montre qu’un transfert en France est possible. Néanmoins la CFE-CGC déplore ce transfert pour lequel nous ne voyons pas de réelles justifications économiques. Rapprochez-vous de vos élus CFE-CGC pour vos questions.

Vos élus ont été convoqués à un CSEC extra pour statuer sur le transfert de l’activité « ensembles montés » de Poitiers vers Bourges.

Après s’être déplacés sur le site il y a quelques semaines, afin d’échanger avec les salariés et capter leurs attentes, vos élus ont analysé de façon très précise le rapport d’expertise présenté par le cabinet Secafi.

Nos conclusions sont sans appel, il n’y a pas de justifications économiques à transférer l’activité.

Vos élus CFE-CGC après l’analyse de ce rapport et la rencontre des salariés ont choisi de s’abstenir sur la consultation. Pourquoi ? Nous ne pouvons que regretter ce transfert qui va avoir des impacts sur les salariés et leurs familles. Mais dans le même temps – et cela est suffisamment rare pour le souligner – le transfert se fait en France…. Et c’est un signe encourageant : il n’y a pas de fatalité à la délocalisation.

Les salariés qui accepteront la mutation devraient voir également leurs perspectives d’évolutions progresser en rejoignant un site plus important.

La CFE-CGC a fait une déclaration lors du CSEC extra du 12 juillet afin d’expliquer son choix et de rappeler à l’entreprise que nous apporterons une attention toute particulière à l’accompagnement de chaque salarié quelque soit son poste, son statut et ses projets.

Forts de leurs compétences sur le sujet, vos élus CFE-CGC sont à votre écoute pour toutes questions.

Nicolas Mirvault

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.