Manager en 2022…

L’attrait principal du rôle de Manager est de faire grandir et développer les compétences de ses équipiers. Pourtant, ce métier, chez Michelin, semble devenir un métier à risques. Nous avions déjà évoqué ce point l’été dernier, à l’occasion d’une réflexion sur la ligne éthique et son démarrage balbutiant.

Nous constatons encore des situations où le Manager craint de s’exprimer auprès de certain(e)s de ses employé(e)s… Il est certainement vertueux d’encadrer le comportement et les propos dans le monde professionnel. Il est moins acceptable de les rendre potentiellement suspects ou sujets à caution.

Nous accompagnons des Managers accusés sur la ligne éthique parce qu’« hier » ils ont prononcé des mots ou eu un comportement jugés « aujourd’hui » inappropriés, au terme d’enquêtes parfois controversées…

Ils doivent aussi s’adapter en permanence : la campagne de révision des situations vient d’être annulée la veille de sa clôture. Il faut tout reprendre avec le changement de pied annoncé dans l’urgence : les rattrapages de médianes doivent être faits pour mai au lieu d’octobre.

Il existe une autre contrainte pour les Managers, qui fait partie du job mais se révèle de plus en plus lourde à assumer pour beaucoup : il faut « porter les décisions ». Nous avons d’ailleurs beaucoup de sollicitations de Managers qui questionnent la CFE-CGC pour essayer de mieux comprendre le sens de telle ou telle « note d’informations » ou simplement, chercher des arguments additionnels ou plus consistants pour expliquer certaines décisions de l’entreprise.

Leur rôle devient si contraint qu’il risque de se restreindre à celui de « porteur de nouvelles » : quand elles sont mauvaises et qu’on manque d’arguments suffisamment crédibles, la tâche est vraiment difficile.

L’exemple le plus récent est bien sûr celui de l’affaire des médianes 2022 au sujet desquelles la CFE-CGC continue de demander un éclairage complet (une expertise a été demandée). Ce sont bien des Managers qui, mis au pied du mur, sans aucune explication préalable et confrontés à l’étonnement de certains salariés, nous ont alertés sur la baisse des médianes marché.

Ils doivent expliquer cette baisse surprenante alors qu’elle les concerne aussi personnellement. Ils doivent aussi repartir des budgets d’augmentations individuelles réduits et continuer malgré tout à motiver leurs équipes.

Alors, chapeau bas, Mesdames et Messieurs les Managers !

N’hésitez pas à nous faire remonter vos expériences. La CFE-CGC sera à vos côtés, pour vous aider dans votre métier… un beau métier !

Le pôle Stratégie de l’Entreprise, le 23 mars 2022.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.