Evolution positive et massive de niveau de poste à Bassens

Fin 2021, l’entreprise a démarré une pesée massive des postes de production et de maintenance sur l’usine de Bassens. Le travail de pesée s’est terminé mi-mars 2022 pour une application en juin 2022.

A la sortie de cette pesée des postes, la CFE-CGC a proposé plusieurs actions pour aller plus loin :

  • Définir dans les prochains mois le descriptif de poste de la lettre R à FUNF,
  • Travailler sur la définition d’un poste P au GTE NORD ou SUD,
  • Organiser la pesée des postes de BBF à partir de septembre,
  • Travailler sur la pesée du poste de relais technique à FM.

Nous encourageons cette démarche et notamment son extension aux autres sites industriels : ce sont environ 100 salariés qui prendront une lettre en juin 2022 à la suite de la pesée de leur poste (environ 50% des salariés dans le périmètre de l’étude).

Une des lignes guides était de valoriser la validation métier, c’est pour cette raison que sur de nombreux postes il a été créé un niveau « En formation » et un niveau « Validé ».

Une autre ligne guide était d’avoir au moins 2 niveaux par métier et de viser 3 niveaux si possible pour proposer un parcours de carrière.

Cette pesée est une première étape positive pour le site de Bassens. La CFE-CGC appelle l’entreprise à proposer la démarche partout en France.

Le pôle « empreinte industrielle » CFE-CGC.

Une réponse à “Evolution positive et massive de niveau de poste à Bassens”

  1. Stoc63 dit :

    Le pesage des postes devrait être revu partout dans l’entreprise, on constate de gros décalages entre les entités. Ce n’est évidemment pas normal et très démotivant pour les équipes concernées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.