Sites tertiaires : le monde du travail d’après

Voilà quelques semaines que nous sommes revenus au bureau dans les sites tertiaires, comme dans beaucoup d’entreprises en France, après cette longue période Covid et son télétravail « imposé ».

Les médias se font écho d’un bouleversement du monde du travail, ce qu’ils appellent « le monde d’après », notamment lié au télétravail qui s’est installé de manière durable, dans toutes les entreprises quelle que soit leur taille.

Qu’en est-il chez Michelin ? Nous avons cherché des éléments factuels pour observer ce bouleversement du monde du travail chez Michelin.

Nous avons pris l’exemple du site des Carmes, site sur lequel une application mobile permet de suivre en temps réel le remplissage des principaux parkings. Nous avons effectué des relevés 2 fois par jour (9h30 et 14h30) depuis le mois de novembre 2021 (en excluant les périodes de congés non représentatives et les périodes de télétravail imposé de janvier et février).

Vous pouvez vous aussi utiliser cette application pour regarder en temps réel les places disponibles dans les parkings des Carmes : https://bibmaps.michelin.com/home Vous trouverez donc ci-dessous le graphique compilant l’ensemble des données récoltées :

Nous pouvons retenir quelques constats à la lecture de ce graphique :

Ces éléments chiffrés ne font que confirmer vos remontées qui relèvent une fréquentation très disparate sur les sites tertiaires suivant les jours avec un vrai impact sur votre Qualité de Vie au Travail : des jours d’embouteillages aux parkings, dans les restaurants d’entreprise, dans les salles de sport et une vie plus simple sur les sites les jours avec une moindre présence.

Forts de ces constats, vos élus CFE-CGC continueront de porter les problématiques liées au télétravail et à la Q.V.T. qui en découlent.

Pour les résidents des Carmes : retrouvez sur notre site (cliquez ici) tous les détails de l’analyse avec notamment des conseils pour trouver plus facilement une place et avec une vision détaillée parking par parking.

Vincent Bayet, Délégué Syndical, le 10 mai 2022.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.