Face à l’inflation, nos propositions salariales complémentaires

Le Monde pointe « une flambée de près de 30 % des prix de l’énergie et de 8 % des produits frais, […] elle touche en premier lieu les dépenses non compressibles ».

La hausse des prix dans la zone euro a atteint 7,5 % en mars, le rythme le plus élevé depuis la création de la monnaie unique.  « L’inflation se traduit toujours par un appauvrissement des populations », indique Eric Dor, directeur des études économiques à l’Ieseg School of Management. Avec une poussée à 4,5 % en France en mars, le pouvoir d’achat des salariés s’érode.

Dans sa vidéo sur les principes de rémunération, PA. Anstett invite les organisations syndicales à s’inscrire dans le « tout durable » et à émettre leurs propositions d’évolution de rémunération.


Nos propositions s’inscrivent dans les 4 principes du Groupe (justice, alignement, implication et transparence).
 
1Ouverture de NAO (négociation annuelle obligatoire) dès que l’inflation est supérieure à 3% sur 12 mois glissants : principe d’alignement. Avec une inflation à date de 4,5% selon l’Insee, il est urgent d’ouvrir des négociations.
2-Introduction d’une AG (augmentation Générale) représentant au moins 80% du niveau d’inflation pour toutes les catégories dès que l’inflation dépasse les 2%/an. C’est le seul moyen de couvrir l’ensemble des salariés : principe de justice.
3- Clause de sauvegarde : pour salarié avec 0% trois années de suite : (ré)introduction d’une clause garantissant une augmentation minimum de 2% au bout de la 3ème année : principe d’implication. Nota : cette disposition existait jusque 2017. 
4-Avoir une transparence sur le mode de calcul des médianes marché : la confiance n’excluant pas le contrôle, la CFE-CGC souhaite un accès aux données du panel Hay qui sert de baromètre aux médianes marché : principe de transparence.

Le pôle économie et finance, le 8 avril 2022.

2 réponses à “Face à l’inflation, nos propositions salariales complémentaires”

  1. Elisa dit :

    Bonjour la CFE-CGC
    Bravo pour vos propositions, je suis juste un peu « triste » que ce type de propositions ne viennent pas « naturellement » d’une entreprise qui dans sa génétique à toujours pris soin de ses salariés…à moins que Michelin ait à ce point changé ? 🥺

    • Laure TRINCAL dit :

      Bonsoir Elisa,
      Nous aussi, c’est pour ça que nous proposons sans relâche 🙂
      L’engagement collectif, le travail d’équipe pour préparer toutes les négociations prend tout son sens à la CFE-CGC.

      Parce que le monde a changé, nous serons plus forts ensemble 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.