Visite des « relations sociales » à Troyes

Dans le contexte de la fermeture de l’atelier Z, PA. Anstett et S. Balmary ont rendu visite aux salariés de l’usine de Troyes pour appréhender l’atmosphère du site et comprendre les enjeux de la co-construction.

Les managers ont pu échanger avec eux sur leur vision des défis de l’usine. Pour la CFE-CGC, les enjeux sont :

L’usine devra donc améliorer l’attractivité du métier de confectionneur. La CFE-CGC a souligné l’importance du projet de nouvelle machine d’assemblage pour le moyen terme, et de continuer le travail sur les irritants et l’accompagnement des nouveaux embauchés pour le court terme.

Les deux responsables des relations sociales ont répondu aux questions. Les élus ont insisté sur la nécessité d’une vision transparente pour que chacun puisse se projeter et décider de son évolution. Les RS indiquent que la « manufacture des talents » permettra d’accompagner en interne ou externe, sans départs contraints. Plusieurs élus rappellent leur demande de mesures complémentaires à l’accord Adapt pour le site. Le sujet de l’attractivité du poste de confectionneur sera central, PA Anstett explique que la co-construire, c’est trouver le bon équilibre pour l’avenir de l’usine.

Les relations sociales concluent que Troyes a une très bonne image et qu’elles souhaitent travailler avec les partenaires sociaux et le site sur les conditions qui feront que dans 10 ans, chacun sera fier d’être dans l’usine.

Pour terminer, lors de la visite atelier, la CFE-CGC renforce sa demande de soutien sur le dossier investissement machine car les actions locales actuelles ne suffiront pas.

Les élus CFE-CGC Troyes, le 4 mars 2022.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.