Tension sur la négociation réactivité à Troyes

L’intersyndicale réunissant toutes les organisations syndicales représentatives, dont la CFE-CGC, suspend unanimement la négociation sur l’accord de réactivité local en raison :

La CFE-CGC appelle l’entreprise à mettre en pratique la co-construction si souvent prônée dans ses communications pour reprendre un dialogue apaisé et constructif à Troyes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.