Derniere négociation fusion MTP – Michelin

La dernière réunion de négociation en vue de l’absorption de MTP par la MFPM s’est tenue le 15 juillet. Les Organisations Syndicales se prononceront d’ici fin juillet sur leur signature.

La CFE-CGC a été motrice dans cette négociation et dans les intersyndicales en émettant de nombreuses propositions. La direction a répondu favorablement en portant à 10% la prime surcoût de la vie à Paris et en passant à 4 années de rachat de l’écart de prime variable (sous forme de prime d’intégration).

Les principaux éléments de l’accord portent sur :

Chaque salarié MFPM qui travaille et réside en Ile de France aura également droit à la prime Paris (dès 2022 ou à l’expiration des dispositifs individuels dont certains bénéficient). Pour plus de détails ou un calcul de situation individuelle, l’équipe de négociation CFE-CGC est à votre disposition.

La CFE-CGC a apprécié la cohésion de l’intersyndicale pour porter ensemble les revendications, ce qui a permis d’aboutir sur des propositions favorables aux salariés MTP mais également Boulogne et plus largement « basés en Ile de France ».

La CFE-CGC vérifie les termes juridiques de l’accord et notamment le recours à un APC (Accord de Performance Collective) qui présente un inconvénient majeur pour les salariés MTP : un salarié qui refuserait l’APC serait « licenciable » alors qu’un accord d‘harmonisation n’aurait pas cette valeur contraignante. L’intersyndicale a remonté unanimement cette réserve à l’entreprise et attend son retour.

Nous vous tiendrons informés de notre position quant à la signature éventuelle de cet accord avant fin juillet.

Vos interlocuteurs CFE-CGC (attention aux périodes de congés) :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.