Dialogue social constructif et réelles avancées pour les salariés 

La CFE-CGC salue l’accord QVCT « LA PERSONNE ET SON ENVIRONNEMENT DE TRAVAIL » sur lequel nous venons de nous déclarer signataires. C’est un accord équilibré, issu d’un dialogue social constructif et qui suit une grande partie des recommandations faites par la CFE-CGC à l’entreprise. Recommandations issues de vos réponses à notre enquête QVCT !  Bonne nouvelle, vous retrouverez dans cet accord le Forfait Mobilité Durable attendu par nombre d’entre vous. 

Et dans le détail, que faut-il retenir de l’accord ? 

Concernant l’égalité femmes / hommes, l’entreprise veille à l’équité F/H et suit des indicateurs détaillés sur ce sujet.  

Elle renforce ses procédures pour accueillir dans de bonnes conditions les retours de congé maternité et soutient la parentalité. Pour mieux accompagner la maternité, l’entreprise va au-delà de la loi sur les « grossesses à risques » en permettant au conjoint d’assister aux 7 RDV prénataux (3 précédemment). 

Sur le congé paternité, l’entreprise s’engage à réaliser une étude d’opportunité de l’allongement du congé de paternité (organisation, impact financier mais aussi impact en termes d’image et d’attractivité de notre entreprise) dont les conclusions seront partagées avec les syndicats signataires fin 2024. Nous saluons cette première étape de prise en compte de cette forte demande sociétale.  

Pour réduire les Risques Psycho-Sociaux, le groupe prévoit davantage de formations sur leur prévention et réaffirme le droit à la déconnexion. Toutefois, les outils de mesure des connexions en dehors des heures de travail restent limités : Teams n’entre pas dans les indicateurs, malgré nos demandes, puisqu’il a pris une place importante dans nos vies quotidiennes depuis l’accord précédent.  

Dernière avancée, et non des moindres : Michelin propose un forfait mobilité durable versé aux salariés passagers en covoiturage. La participation peut couvrir jusqu’à 100% des frais de covoiturage et le plafond du forfait est porté directement au maximum légal. Nous vous présentons ci-dessous un tableau explicatif, car selon les cas de figure, les « droits » varient : … Cette mesure s’adresse à tous les salariés, notamment en usines.  L’entreprise va également augmenter sa participation sur les transports en commun : de 50% à 80%. Cette aide s’applique également aux abonnements vélo longue durée.  

3 réponses à “Dialogue social constructif et réelles avancées pour les salariés ”

  1. Cedric dit :

    Est ce que le Forfait Mobilité Durable est seulement conditionné au co-voiturage ? Ou il prend aussi en compte les trajets avec son vélo personnel ?

  2. Montagut dit :

    C est quand même moche d avoir oublié les cyclistes qui viennent avec leurs propres vélo pour le FMD!!!!

    • Laure TRINCAL dit :

      Bonjour Cédric, bonjour Montagut,
      nous avons demandé que le forfait soit étendu aux autres types de mobilité douce, mais la volonté de l’entreprise est de proposer un dispositif accessible, qui présente un impact CO2 immédiatement quantifiable.
      Voyons le verre à moitié plein : c’est une avancée importante et l’entreprise propose directement le montant maximum. Cet accord est à durée déterminée, nous discuterons de son extension à la prochaine échéance 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *