Une quatrième vague de rattrapage des médianes en cours

Lors des négociations Simply, la CFE-CGC a obtenu le rattrapage des médianes Michelin au niveau du marché. Nous avons réussi là où toutes les OS avaient échoué pendant plus de 10 ans.

Depuis quelques jours, certaines personnes se voient annoncer par leur manager un rattrapage médiane, celui-ci est conséquent et nous nous félicitons que l’entreprise respecte ses engagements et l’accord négocié par la CFE-CGC.

Les règles d’attribution de ces rattrapages sont dans les mains de l’entreprise et nous pouvons regretter un manque de transparence sur cette quatrième vague. Qui est concerné, quelles sont les règles appliquées (éligibilité, position médiane concernée, ancienneté, pour quel montant…). Encore une fois, dans un contexte de co-construction, nous appelons aussi à agir sur la transparence de ces communications. Cela pourrait laisser penser à un rattrapage fait à bas bruit, pour éviter de mettre le sujet de la rémunération en lumière dans une contexte de très forte inflation et alors que plus de 3300 salariés n’ont touché qu’une augmentation de 3,25% en moyenne (selon notre enquête salaires).

Vos élus CFE-CGC demanderont les éléments factuels à l’entreprise. Nous continuerons sans relâche notre action pour tous les salariés, et avons d’ailleurs récemment appelé à ouvrir les NAO par anticipation pour une amélioration du partage de la valeur et une augmentation du pouvoir d’achat de TOUS les salariés.

Nicolas Mirvault, Délégué Syndical.

6 réponses à “Une quatrième vague de rattrapage des médianes en cours”

  1. Inconnu dit :

    Un rattrapage enfin après 1,5ans d’injustice et des collègues payés 15 à 20% au dessus de moi sans motif autre qu’une enveloppe pas disponible pour tout le monde…
    Merci pour le travail réalisé.
    Même si je rejoins le commentaire de « Dubitatif » on ne récompense plus la performance mais au moins on lisse tout le monde par le haut. Car le pire était d’être performant et en dessous des autres quand même.

  2. JCdCarmes63 dit :

    Merci pour vos actions, j’ai été rattrapé en début de mois. Par contre, les managers ne sont pas au courant des règles d’attribution, dommage, ils pourraient donner un peu de sens à ces actions.

  3. Dubitatif dit :

    Je ne trouve pas que cela soit une avancée … si des personnes sont en dessous des médianes, il y a sûrement des explications.
    Un rattrapage comme celui que nous vivons n’est pas motivant. Apprendre que certaines personnes ont des augmentations à 2 chiffres alors que vous n’avez rien …

    • Laure TRINCAL dit :

      Bonjour Dubitatif,
      merci pour votre commentaire : c’est une avancée parce que la médiane était 5% en dessous du marché sur plusieurs NR, donc au global, remonter les médianes au marché est une bonne chose.
      Par contre, comme vous le dites, la façon dont les médianes sont « rattrapées » est sélective : certains prennent beaucoup, les autres rien, tout le monde va finir presqu’au même salaire sans fournir les mêmes efforts… La CFE-CGC déplore ce choix depuis le début de l’application des rattrapages et a fait d’autres propositions… mais l’entreprise dispose. La façon dont les enveloppes d’augmentation sont réparties est une prérogative de l’employeur.
      Si vous souhaitez échanger plus amplement sur ces sujets, je vous proposerai un RDV 🙂

  4. Rudy dit :

    Merci du partage.
    Comme vous le souligniez dans un article précédent, les niveaux J et K ont été les grands oubliés au cours des 2 dernières années avec pour beaucoup 3% d’augmentation alors que l’inflation dépasse largement les 8% sur la même période de 2 ans. Et n’oublions pas non plus que ces 2 lettres ont connu une baisse de médiane marché non expliqués réellement par l’entreprise.
    2023 s’annonce tout aussi rude que 2022 en termes d’inflation et les prévisions d’inflation sont toutes progressivement revue à la hausse comme en atteste cet article du Monde. Sans changements forts, certaines et certains vont connaître 6 à 7% de hausse de salaire tout au mieux sur 3 ans avec une inflation cumulée bien au delà des 16% d’inflation !
    https://www.lemonde.fr/economie/article/2022/11/11/inflation-bruxelles-augmente-fortement-sa-prevision-dans-la-zone-euro-pour-2023-a-6-1_6149463_3234.html

    J’espère que l’entreprise saura prendre des décisions cohérentes avec ces choix passées afin que ce ne soit pas toujours les mêmes qui portent courageusement les changements au sein de l’entreprise sans être remercié. Et n’oublions pas le rôle des managers : laissons-leur la latitude suffisante pour qu’il puisse pleinement jouer leur rôle y compris en termes de reconnaissance salariale.

  5. Pascal dit :

    On voit que l’entreprise a encore besoin d’avancer sur la transparence, néanmoins merci de votre action j’ai bénéficié 2 fois de rattrapages de ma mediane

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *