Arrêt brutal du GT déplacements, notre message d’alerte reçu par Michelin ?

Le GT compensation des inconvénients liés au déplacements  vient de connaître un crash lors de la manoeuvre d’atterrissage. Mais la CFE-CGC fidèle à ses convictions, veut continuer à porter les réelles préoccupations des salariés pour obtenir une prise en compte correcte de leurs dépenses pendant leurs déplacements. Signer des miettes n’aurait pas satisfait les salariés concernés.

Alors que la dernière réunion devait voir la direction proposer un système basé sur un minimum garanti (MG) affecté d’un coefficient dépendant des situations liées uniquement aux nuitées (nombre, week-end éventuels, pays), il a été annoncé aux membres du groupe l’arrêt immédiat des travaux !

Cet arrêt des travaux a bien sûr eu pour conséquence directe de ne pas connaître la solution proposée par la direction, pourtant envisagée depuis mi-juillet.

Nous soutenons que la co-construction ne peut pas être qu’une simple validation d’une proposition écartant d’un revers de main des inconvénients identifiés et réels concernant une majorité des voyageurs nomades ainsi que certaines catégories de collègues basées au Central ou sur sites industriels.

Alors est-ce un mal pour un bien ? la direction a-t-elle pris conscience que le sujet n’était pas posé sur de bons rails et que la solution finale générerait au moins autant de frustration que l’annonce du passage aux frais réels il y a maintenant un an ? c’est ce que nous voulons croire et formulons le vœu que les joueurs qui ont mis la balle en touche la remettent rapidement en jeu.

Si c’est le souhait de la direction, la CFE-CGC saura être un interlocuteur pragmatique et responsable sur ce dossier. Ceci malgré le temps et l’énergie perdue ainsi la frustration grandissante de tous les voyageurs permanents ou occasionnels subissant au niveau social et familial les contraintes des déplacements sans grande reconnaissance actuellement.

5 réponses à “Arrêt brutal du GT déplacements, notre message d’alerte reçu par Michelin ?”

  1. Voyageur dit :

    Merci pour votre mobilisation
    Il semblerait que la communication top-down soit toujours de mise chez Michelin, à défaut de se rendre compte que le monde et les populations changent.

  2. Nomade dit :

    Un acte de plus vers le lent et irrémédiable désintérêt pour ces salariés qui sont l’ incarnation de l’entreprise auprès du client…

    Merci et bravo à la CFE CGC, ne vous découragez pas !

  3. ADF dit :

    Merci pour votre engagement, en espérant que les nomades journaliers type Auditeurs de flottes ne soient pas mis sur la touche avec plusieurs heures de conduites par jours…

  4. Rcs dit :

    Bonjour merci à votre organisation qui est la seule légitime sur le sujet.
    Depuis le début du passage au frais réels vous avez été à nos côtés pour prendre en compte nos remonter nos mécontentement et nos contraintes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *