EN VIDEO : un grand cru pour les résultats 2021

Le Groupe a publié ses résultats 2021. Nous avons sur-performé par rapport aux attentes : les niveaux de Résultat Opérationnel Sectoriel (ROS) et Free Cash Flow (FCF) sont nettement supérieurs aux engagements annoncés début 2021.


En 2021, la reprise a été plus vigoureuse qu’attendue, notamment aux Etats-Unis, premier territoire de vente du Groupe. Par ailleurs, le Groupe, fort de sa marque, possède un « pricing power », c’est-à-dire une capacité à pouvoir répercuter ses hausses de coûts dans ses prix de vente. Trois hausses de prix ont été ainsi passées durant l’année. L’effet prix a donc, comme d’habitude, boosté les résultats en 2021. Le résultat net atteint même son plus haut historique : + 1 845 M€.

Le Groupe efface ainsi l’année 2020 et reprend sa marche en avant : « Motion for life » pour rappeler la signature du Groupe.

Sur les indicateurs environnementaux, l’année 2021 a permis de progresser aussi en réduisant les émissions de CO2 et sur le taux de matériaux durables dans les pneus en hausse.

Pour les indicateurs « people », les résultats 2021 sont plus contrastés : le taux d’engagement des employés a reculé de 2 points à 80% et le TCIR (Total Case Incident Rate) s’est légèrement dégradé. En revanche, le taux de féminisation dans le management a progressé de 0,7 point à 28,9%. 

La CFE-CGC se félicite de ces résultats et souligne que les salariés par leur engagement ont largement contribué à leur atteinte. Nous avons tous été régulièrement remerciés par Florent Menegaux et nous attendons un légitime retour de notre investissement. Nous ne l’avons pas trouvé lors des récentes négociations salariales.

La CFE-CGC s’en est d’ailleurs ouverte à Mr Pats :

Les primes variables et exceptionnelles sont les bienvenues mais restent ponctuelles. Elles ne remplacent pas des augmentations durables.

Ces excellents résultats posent également une question essentielle : comment concilier équitablement Profit/People/Planet, sachant que le Groupe va distribuer 43% de ses bénéfices aux actionnaires et a pour ambition de porter rapidement cette redistribution à 50% ? Certes, ce niveau de redistribution est dans la fourchette basse si on considère le niveau moyen de redistribution des Groupes du CAC 40 en 2021.

Mais comment, lorsqu’on verse 800 M€ aux actionnaires (montant record pour les dividendes), financer en même temps les fortes ambitions de croissance externe (profit), investir significativement dans la transition environnementale (planet) et mieux associer les salariés aux résultats (people) ?
 
Le « en même temps » a ses limites et la CFE-CGC s’interroge face à cette juxtaposition d’intentions. La CFE-CGC engage le Groupe à apporter des garanties sur cet équilibre des 3P, notamment en consolidant les parties « people » et « planète ».

Dominique Bourgois, délégué syndical, le 14 février 2022.

3 réponses à “EN VIDEO : un grand cru pour les résultats 2021”

  1. BEE 63 dit :

    Bonjour

    excellente analyse, compréhensible dans ses mots et ses arguments

    merci

  2. Charlotte dit :

    On a des éléments permettant de tangibiliser cette fameuse « hausse substantielle » des primes variables versées suite aux résultats 2021 ? Parce que personnellement, on est loin des +19% du Résultat Opé des Secteurs et encore plus du +35% du FCF…

    • Laure TRINCAL dit :

      Bonjour Charlotte, merci pour votre question. Nous venons de publier un second article qui estime les montants des parts variables, pour une atteinte d’objectifs équipes à 80%. Si vous souhaitez une simulation personnalisée, n’hésitez pas à contacter un élu CFE-CGC.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.