MICHELIN ENCORE A LA TRAINE DU CAC40 POUR LA PROMOTION DES FEMMES

Une étude publiée par la SKEMA Business school (observatoire de la féminisation en entreprise 2020) analyse le taux de féminisation des entreprises du CAC 40.  

En moyenne, les 60 entreprises analysées dans le cadre de cette étude ont : 

Pourquoi cette pyramide inversée pour Michelin ? Plusieurs raisons à ce phénomène : 

– la difficulté à recruter des femmes dans l’industrie : 

Que faisons nous pour attirer des talents, et les garder ? Quelles innovations concernant la QVT avons-nous mis en place pour attirer les jeunes générations sensibles à ce critère ? 

– un plan de recrutement volontariste trop récent pour en voir les fruits sur les effectifs : 

Simply et sa réduction massive d’emplois va-t-il fragiliser cette politique de féminisation de l’entreprise ?  

– un manque de gestion des femmes à haut potentiel leur permettant d’accéder à des postes de cadre groupe en promotion interne : 

Où en est le programme d’accompagnement des HP ? Comment sont gérées les jeunes  femmes de NR «  KIJ » avant d’entrer dans les filières de gestion suivie ? Comment est déployée la formation « biais et stéréotypes » auprés des managers ? 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.