NAO 2021 PARTIE 1 : médianes hay et revendication

Le vendredi 12 février 2021, nous avons réalisé la première réunion des Négociations Annuelles Obligatoire. L’occasion pour la direction de présenter les nouvelles médianes de 2021 et pour les organisations syndicales de présenter leur vision de la politique salariale.

La politique salariale de la MFPM :

      L’année dernière, l’entreprise nous demandait de supprimer les augmentations pour les lettres O et plus pour la France sans raison factuelle. La CFE CGC avait identifié un risque important sur la motivation des salariés et une situation salariale fortement décalée aux médianes Hays qui ne justifiait pas cette demande.

     Finalement, la MFPM n’a pas revu ces augmentations alors que cette mesure était appliquée à SIMOREP.

La MFPM devait donc être fortement impactée cette année sur sa politique salariale, finalement avec l’augmentation des médianes Hays, l’entreprise n’a pas d’autre choix que de proposer une politique salariale pour tous les salariés français. Cette politique salariale sera définie dans le cadre des l’accord cadre sur la suppression des 2300 postes, l’objectif de la CFE CGC est de protéger ceux qui restent.

La politique salariale de l’entreprise :

                L’entreprise nous a rappelé sa volonté de gérer les salaires à la médiane Hays avec une gestion à 85% 115%. Fin 2020, il n’y avait plus de salaire à moins de 85% de la médiane.

Notre proposition :

Voici notre vision de ce que pourrait être une remise à niveau avec un retour positif :

Pour remercier les salariés de BASSENS :

Cette vision est pour nous une proposition équitable et cohérente avec nos problématiques, et permettrait donc d’avoir un impact positif sur l’enquête EAE de 2021.

L’objectif de ces actions :

Donner aux managers de techniciens et de cadres des moyens pour reconnaitre l’engagement de ses salariés

Interprétation CFE CGC : Notre position est que, pour que l’entreprise puisse appliquer sa stratégie salariale (qui est de payer ses salariés à la médiane Hays), il lui faut un budget NAO cohérent avec les écarts entre les médianes SIMOREP et les médianes HAYS.

Notre proposition peut paraitre décalée par rapport au contexte, mais avec des médianes Hays qui prennent presque 4% sur 2 ans et une position des salaires SIMOREP décalés, elle est pour nous indispensable pour respecter les objectifs de gestion de l’entreprise et décaler l’ensemble des salaires vers la médiane et pas seulement ceux inférieur à 85%.

La section syndicale CFE-CGC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *