actualité syndicale gestion de carrière, actualité syndicale qualité de vie au travail, actualité syndicale rémunération
actualité syndicale gestion de carrière, actualité syndicale qualité de vie au travail, actualité syndicale rémunération
Le + syndical MICHELIN
Le + syndical MICHELIN

Bonjour et bienvenue

 

Retrouvez dès à présent sur notre site internet CFE-CGC MICHELIN toute l'actualité syndicale de notre entreprise.

Notre équipe CFE CGC Michelin a pour ambition d'être constamment présente pour vous informer, vous conseiller et vous épauler avec compétence et professionnalisme.
N'hésitez pas à faire appel à votre équipe locale, elle se fera un plaisir de vous aider !

oct

Retrouvez des informations locales de

Bassens            mise à jour  le  7 octobre 2019

Boulogne           page accueil     19 sept  2019

Bourges                                       28 mars 2019

Cholet,                                              4 oct 2019

Clermont,  (CE, COM,LAD)         12 nov  2019

Golbey                                     14 octobre 2019

La Roche / Yon                         4 octobre 2019

Montceau                                         3 oct 2019

Roanne                                             3 oct 2019

Tours                                               4 nov  2019

Troyes                                              juillet 2018

Vannes                                              3 oct 2019

Suivez-nous sur twitter et Facebook

Rejoignez nous et adhérez

Vous êtes conscient du travail accompli par la CFE-CGC Michelin. Vous partagez ses valeurs et vous appréciez les services rendus.

 

Vous souhaitez recevoir des informations exclusivement réservées à nos adhérents.

 

Notre cotisation reste inchangée pour la 4 ème année consécutive.

Votre adhésion est déductible de vos impôts à hauteur de 66% du montant, ce qui vous fait une cotisation nette de 5 euros par mois pour les plus fortes cotisations.

Vous bénéficierez de plus, d'un tarif préférentiel «nouvel adhérent» la première année et d’un tarif dégressif si vous adhérez en cours d’année.

 

N’hésitez plus rejoignez-nous

 

Votre message issu du formulaire a été envoyé avec succès.

Vous avez entré les données suivantes :

DEMANDE D' ADHÉSION - (laissez-nous vos coordonnées)

Veuillez corriger l'entrée des champs suivants :
Une erreur s'est produite lors de la transmission du formulaire. Veuillez réessayer ultérieurement.

Remarque : Les champs suivis d'un astérisque * sont obligatoires.

Veuillez noter que le contenu de ce formulaire n'est pas crypté

Comment nous joindre

Rédacteur en chef :
Chris Boyer
Téléphone :
Fax :
Adresse email :
Administrateurs du site:
Brigitte Juchet, Laure Trincal et Denis Paccard
Téléphone :
Fax :
Adresse email :

L'actualité du site de Bassens

Les comptes rendus de CE et DP de la CFE CGC ne sont pas en ligne pour des raisons de sureté. Mais je vous les enverez avec plaisir, si vous me le demandais par mail.  Benoit I.

 

 

Quoi de neuf : 01/10/2019

 

Prépa NAO : discusion en cours pour décaler la date à début 2020 une première chez Michelin

Astreinte : résultat du GT repoussé, pour laisser à la direction le temps de prendre en compte nos remarques

Indemnité d'éloignement : notre tract a été entendue par la direction

Résultat élections Bassens

 

 

Octobre 2019

Résultat Election

La CFE CGC reste représentative et progresse avec 40.2 %

 

Nous avons 4 Elus :

Benoit I. Sur les AV3

Daniel C. sur les AV2 avec en suppléant Franck et Yerim

 

La CGT n’a pas réussi à atteindre les 10% de votant (28 voies), elle n’est pas représentative et donc pas de DS et de RS et pas dans les négos avec l’entreprise

La CFDT reste majoritaire à plus de 50%

 

Merci à tous pour ce résultat, nous avons progresser au global et c’est une bonne chose

Maintenant, sur les 4 prochaines il nous reste à  faire ce que l’on a dit, travailler dans l’intérêt de tous.

Nos moyens pour ces 4 prochaines années sont plus importants on passe de 40h/mois à environ  à 100h/mois mieux réparti entre tous.

 

Nous sommes donc dans de bonne conditions pour apporter notre vision du syndicalisme.

 

 

Benoit I. , le 07/10/2019

SEPTEMBRE 2019

Tract BASSENS : c'est la rentrée aussi pour vos elus

Des nouveaux menbres : Franck, Yerim et Jean-Philippe

 

Retour sur le GT compétitivité : poruquoi la CFE CGC soutient la démarche mais reste très vigileante

 

Retour sur GT Astreinte :

Le travail n’est pas terminé sur ce sujet. Traiter nos 3 attentes est pour nous indispensable pour amener du progrès sur le sujet astreinte. Nous demandons d’impliquer aussi les managers à la réflexion.

 

Cartographie des postes de Bassens, objectif : Proposer à la direction des évolutions de NRP pertinentes afin d’avoir une homogénéité entre les  services et des parcours de carrière dans chaque service.

 

Benoit I. , le 23 septembre 2019

GT Compétitivité
20190919 -position GT compétitivité CFE [...]
Document Adobe Acrobat [232.3 KB]
Et à Bassens Septembre
20190923 -Et à Bassens web.pdf
Document Adobe Acrobat [432.1 KB]

Profession de foi CFE CGC ; Des syndicats ; pour qui, pourquoi et surtout comment ....

Au niveau des avancées de ces dernières années, les plus importantes se sont jouées en central (GEPP, intéressement groupe France, Accord cadres, structure du CSE) par nos collègues de Clermont (CFE CGC, SUD ; CGT pour ne citer que les 3 premières OS).

Notre réussite en local a été de les dupliquer et surtout de les adapter à nos contraintes, et pour avoir participer aux négociations du CSE et accord Cadres sur Bassens, la CFE CGC a été aussi un acteur clé de réussite.

Coté CFE CGC, la mise en application de l’ISDE et la clarification des règles pour les cadres est un plus pour les salariés de l’usine.

 

Benoit I. , le 16 septembre 2019

Profession de foi CFE CGC Bassens
20190916 profession de foi Bassens web.p[...]
Document Adobe Acrobat [294.5 KB]

Tract sur les indemnites d'eloignement

Lors des dernières NAO (négociation annuelle obligatoire), la prime d’éloignement a été réévaluée. Le nouveau calcul s’applique depuis le 1 er janvier 2019 pour les AV1 et AV2.

La CFE CGC Bassens vous invite à contrôler cette indemnité pour alerter la direction au plus tôt en cas d’erreur.

Comment calculer :

Etape 1 : définir le nombre de kilomètres entre la mairie de votre commune et la mairie de Bassens par ViaMichelin OU la distance votre domicile et Simorep si celle-ci est plus favorable ( mise à jour suite action de SP)

Etape 2 : contrôler l’éligibilité : il faut plus de 5 kilomètres et le maxi pour le calcul est 50 km

Etape 2 : calcul de l’indemnité journalière = 0.301 + (nombre de kilomètre-5) x 0.104

Exemple pour  Bordeaux :          Mairie de Bordeaux  à Mairie de Bassens =13.1 kilomètres

                                                               Indemnité jour = 0.301+(13.1-5)*0.104 = 1.15 euros

 

Benoit I. , le 06 septembre 2019

Tract spécial Bassens de Début Septembre 2019
20190906 -Et à Bassens web.pdf
Document Adobe Acrobat [264.1 KB]

Elections professionnelles 2019 : 3 octobre

Date des élections le jeudi 3 octobre 2019 fermeture bureau à 15h salle bugatti.
Date de rémise de liste de candidats le 16 septembre 2019 17h

Effectifs
6 AV1 Titulaires et 6 AV1 suppléants

5 AV2 Titulaires et 5 AV2 suppléants
2 AV3 Titulaires et 2 AV3 suppléants

 

A date, les listes AV2 et AV3 de la CFE CGC ne sont pas complètes.

Au niveau engagement, tous les degrés sont possibles de 1h  par mois à 30h par mois avec des sujets multiples.s.
Avec le CSE nous avons beaucoup de flexibilité sur les heures (transfert ou cumul sur l’année d’un mois sur l’autre) afin de s’adapter aux contraintes professionnelles du salariés sur des grandes périodes ( 6 mois à 1 an)

 

Benoit I. , le 08 aout 2019

accord structurel du CSE : nos revendications ecoutées - ACCORD SIGNE

8 réunions ont été nécessaires, pour définir l’accord intitulé « Une nouvelle dynamique du dialogue  social ».

Plus de 18 heures d'échange, pour définir l'organisation de futures instances.

 

Qu'est ce qui va changer?

 

    A partir de cette fin d'année, le CE les DP et le CHSCT fusionne en une seule instance. Les négociations ont permis de négocier une transition en douceur.

En effet, le nombre de représentants passe de 14 titulaires (CE+DP)  à 13 titulaires (CSE) mais avec plus d'heure.

Le rôle des DP est transféré aux membres du CSE, mais nous avons obtenu 4 chargés de proximité et une organisation spécifique pour traiter les sujets DP.

Pour le CHSCT, on passe d'une instance spécifique avec ces propres moyens à une commission où les moyens seront définit par les membres du CSE à partir d'un pot commun d'heures (idem pour les chargés de proximité). Il y a aura 4 membres à cette commission.

 

Notre négociation :

Le travail des OS sur ce sujet ont permis d'obtenir plus de 1100 heures supplémentaire par rapport mini légal.

Les négociations ont permis d'obtenir plus de 740 heures supplémentaires par rapport à un site de la MFPM (1 membre supplémentaire, plan de prévention hors contingeant, heure un plus pour le CSSCT). Notre spécificité de site SEVESO a été prise en compte et c'est une vraie victoire pour les salariés du site.

 

La mise en place du CSE sur BASSENS se fait donc sans réduction de moyen. Par contre, la gestion de ce pot commun d'heure va demander une coordination régulière entre tous les élus. Cette organisation ne devrait pas poser de problème car les organisations syndicales du site travaillent déjà ensemble dans l'intérêt des salariés.

 

 

Benoit I., le 30 juillet 2019

Visite du Délégué Syndical Central de la CFE CGC, Jean Christophe Laourde

Par son rôle, le Délégué Syndical Central est en contact régulier avec les dirigeants de l’entreprise et participe aux négociations en cours à la MFPM.
L’idée de cette visite est de créer un moment d’échange et de poser vos questions sur les négociations en cours et à venir au niveau France et sur la stratégie de l’entreprise vue par la première organisation syndicale chez Michelin.

Agenda du vendredi 26 juillet 2019 :
Visite usine et rencontre des salariés tout le long de la journée entre 10h30 et 15h30
Moment d’échanges entre 13h00 et 14h00 dans la salle de réunion du Comité d’Entreprise

 

Benoit I. , le 29 juillet 2019

aRret usine 2019

    Le redémarrage :
L’unité UB1 redémarre avec 15 jours de retard ce qui représente environ 4 500 tonnes de perte sur le mois de juillet.
En date du 24 juillet, 250 systèmes de production ont redémarré dont 40 systèmes en marche dégradée en cours d’optimisation.
Très fort impact production ; désorganisation des prochains mois de production mais tout ce qui était possible pour limiter l’impact sur les services Z a été fait.

     La suite :
Il reste 56 systèmes non redémarrés (CD615, …), qui seront testés lors des prochains changements de grade.


    En Bref :

Malgré les difficultés, l’usine a redémarré avec un système de contrôle commande de la synthèse pérenne et des éléments de sécurité contrôlés à 100%. L’usine est mieux préparée pour le prochain arrêt en 2024.


    Notre réaction  :

Nous attendons le redémarrage de 100% des systèmes de production. Nous serons vigilants concernant l’impact de l’arrêt,  des changements du planning de production et des retards au redémarrage sur l’intéressement.  

 

 

Benoit I., le 24 juillet 2019

JUIN 2019

negociation pour Accord sur la maitrise de la charge de travail des cadres + forfait jour (1.35%)

          L'accord sur la « maitrise de la charge de travail des cadres » vient d’être signé par les organisations syndicales du site.
      En quelques mots, à partir du 1 er janvier 2020 :
               -    les cadres du site de Bassens seront à un forfait jours de 212 jours +1 jour de solidarité
               -    GTA sera revu pour s’adapter au fonctionnement du forfait jour
               -    Des moyens d’alerte sur la charge de travail des cadres seront mis en place
Cet accord amènera une cohérence entre le forfait jour des cadres de la MFPM et ceux de Bassens.
Nous avons obtenu un alignement aux pratiques de la MFPM.

Nous avons obtenu que le forfait à 212 jours + 1 jour de solidarité soit mis en pratique dès 2019.

 

Le planning :

  -  Informations aux cadres sur septembre
  -  Le versement du RTT supplémentaire 2019 également sur septembre
  -  La signature d’un avenant au contrat de travail d’ici la fin de l’année 2019
  -  Développements GTA à être prêts pour le 01/01/2020

 

 

Retrouver plus bas le détails de cette négociation

Benoit I., le 13 juin 2019

Tract spécial Bassens de JUIN 2019
20190619 -Et à Bassens web.docx.pdf
Document Adobe Acrobat [387.6 KB]

accord sur cycle de 12 heures des pompiers

       Le projet de garde armée de l'accueil OUEST nécessite de revoir l'organisation de l'équipe des pompiers. Tous les acteurs de ce projet ont travaillé pour définir une nouvelle organisation plus adapter aux missions de l'équipe.


       Après plusieurs mois d'échange entre les élus, les pompiers, les organisations syndicales, le CHSCT, le CE et la direction le changement prend forme avec le projet d'avenant à notre accord 35h permettant aux pompiers de travailler sur des cycles de 12h. Un progrès pour les pompiers déjà habitués à ce type d'horaire dans leurs missions externes, pour tous les salariés de l'usine avec une meilleure continuité du travail en journée et pour l'entreprise.


Une vraie solution GAGNANT-GAGNANT. »

 

Benoit I., le 16 mai 2019

MAI 2019

Objectifs individuels communs : la nouveaute 2019

Il y a un profond désaccord sur l’interprétation de la lettre de cadrage du central 2019.

A notre lecture, la lettre de cadrage demande des objectifs individuels communs et dans sa formulation elle ne remet pas cause la définition d’un objectif et tel qu’il est présenté dans le contrat de travail des cadres.

Si on prend en compte qu’un Objectif doit être SMART  avec le S = Spécifique à l’emploi. Il est nécessaire d’identifier les actions attendues pour chaque emploi.

 

Il est logique d’avoir une partie de la rémunération variable en lien avec une équipe plus ou moins étendue,  Par contre il est indispensable de définir l’attendu spécifique au poste pour atteindre cet objectif.

Sinon le risque est de reproduire l’intéressement dans la partie variable. Ou pire de générer des RPS (Risques Psychosociaux) en donnant des objectifs inatteignables aux salariés.

 

Cette nouvelle idée d’objectif commun est intéressante mais elle doit être accompagnée et pas dévoyée.

 

 

Dans l’application, au niveau national, il y a une volonté de l’entreprise d’aller vers de plus en plus d’objectif commun avec le S de Smart mis en second plan.

Cela fait la 2ème année que sur la MFPM il existe un objectif commun qui représente entre 20% et 10% du total ( en plus des 30% ou 40% objectif équipe).

 

La répartition cible d’un temps plein est

20% de CAJ

30% perso

30% équipe

20% commun d’un site ou établissement voire gros service

 

Cette répartition a été expliquée, accompagnée et l’objectif commun a pu même être négocié.

Cet accompagnement fait que la démarche est acceptée par les salariés MFPM et pas les OS.

 

Le sujet de la CFE CGC est de faire supprimer le CAJ qui est aléatoire et injuste.

 

 

Au niveau du site de Bassens, on peut observer plusieurs approches

 

1 – l’équipe qui a toujours eu des objectifs communs équipe ou inter équipe

Les managers n’ont rien changé dans leur approche et n’ont pas donné d’objectif site (ce que la lettre de cadrage autorise).

 

2 – l’équipe qui a compris qu’il fallait marquer le coup et changer leur approche

Les managers ont défini ensemble l’objectif et l’ont découpé en actions, ils ont aussi pondéré entre 25% et 50% le résultat de l’objectif

Exemple : baisse de 20% de non expédiable  tu as 25% si tu fais action 1 ; 50% si tu fais action 1 et 2 ; 75% si tu fais action 1 et 2 baisse de 10% ; 100% si action 1 et 2 et baisse de 20%

 

3 – l’équipe qui se challenge fortement

Les managers ont pris des sujets clés pour l’entreprise en lieu avec leur emplois, et on définit des objectifs ou les personnes uniquement sur le résultat et pas sur les moyens.

Exemple : baisse de 20% de non expédiable  tu as 25% si baisse de 5%; 50% si baisse de 10%; 75% si baisse de 15 % ; 100% si baisse de 20%

 

4 – l’équipe qui subit

Les managers ont pris leurs objectifs et les ont collés à leurs collaborateurs sans dialogue, les collaborateurs ont accepté en sachant qu’ils ne les auront pas et ou qu’ils n’auront pas de temps d’y porter une attention particulière.

 

 

      Je pense que notre rôle est de faire connaitre à tous, toutes les approches possibles, et que donc qu’on ne soit pas obligé d’aller au clash sur la définition des objectifs (avec l’approche 4).

 

      Il y a pas de bonne ou mauvaise approche ( entre le 1 ou 2 ou 3), l’important est que la personne accepte sereinement ses objectifs en ayant compris ce que l’on attend d’elle.

 

Benoit I., le 14 mai 2019

Lettre Nationale Avril 2019
20190419 Lettre Nationale MFPM Tract avr[...]
Document Adobe Acrobat [898.7 KB]

MARS 2019 - Début de l'accord structurel du CSE sur BASSENS

2 réunions se sont tenues les 15/02/2019 et 05/03/2019, pour définir l’accord intitulé « Une nouvelle dynamique du dialogue  social ».

Plus de 5 heures d'échange, pour faire reproduire l'accord de le MFPM sans prendre en compte les particularités d'un site SEVESO seuil haut.

Découvrez dans le numéro de MARS 2019 de "Et à Bassens"  nos inquiètudes sur le CSE et le retour sur la négo temps de travail des cadres.

 

Benoit I., le 19 mars 2019

bassens Mars 2019
20190319 -Et à Bassens Mars 2019 web.pdf
Document Adobe Acrobat [335.8 KB]
Lettre nationale Mars 2019
20190319 Lettre Nationale MFPM Tract mar[...]
Document Adobe Acrobat [1'009.5 KB]

Pour le tract national distribué le même jour à Bassens voir notre rubrique "Archives"

Plus de dialogue pour plus d'efficacite

Pour simpifier le contact, en plus des tournées de terrain et échanges informels.

Vous pouvez retrouver vos élus à la permanence de la CFE CGC :

Tous les mardis de 16h à 17h dans les locaux du comité d'entreprise

 

Benoit I., le 05 mars 2019

L'équipe CFE-CGC s'étoffe à BASSENS

C’est sous la pluie dans le froid que votre équipe syndicale vous a distribué la lettre d’information de la MFPM, nous y avons intégré la partie BASSENS qui pour trouverez ci-dessous.

 

Lors de cette distribution vous avez pu découvrir un nouveau membre à notre équipe Christophe Vanacker (photo) du service informatique de l’usine. Maintenant en plus de vous dépanner sur vos problèmes informatiques il pourra aussi vous transmettre les infos de notre section syndicale et répondre à vos questions.

 

Benoit I., le 14 février 2019

Pour le tract national distribué le même jour à Bassens voir notre rubrique "Archives"

negociation pour Accord sur la maitrise de la charge de travail des cadres + forfait jour (1.35%)

Lors des NAO de décembre 2018, après une année riche en questions DP, en échange avec la direction au niveau de BASSENS et avec le délégué Syndical central de la CFE CGC M. JC Laourde et les relations sociales France représenté par Mme Balmary . Les cadres de Bassens ont gagné 2 victoires importantes, celle d’ouvrir une négociation sur la maitrise de la charge de travail des cadres (demandée depuis mars 2016 par la CFE CGC) et en plus d’y intégrer la question des 1.35% (demandée depuis 2010 par la CFE CGC).

Parfois la patience et un dialogue de qualité avec l’entreprise a permis de faire avancer les choses.

 

Voici le travail préparatoire de cette négociation ; un travail qui nous a permis de confirmer notre analyse de la situation et nous a motivé pour mettre à disposition au plus tôt notre guide du forfait jour pour les cadres.

Voici le guide qui a été distribué et présenté à chaque cadre de SIMOREP

20190122 - Guide à destination des cadre[...]
Document Adobe Acrobat [68.0 KB]

 1 - voici le travail préparatoire de négociation

20190103 - Prépa Négociation forfait jou[...]
Document Adobe Acrobat [66.8 KB]

2 - voici le retour de la première negociation du 30 janvier 2019

20190202 - Act 1 retour négo forfait jou[...]
Document Adobe Acrobat [128.0 KB]

3 - voici le retour de la 2ème négociation 2019

         La direction ne souhaite pas reproduire les 1.35% pour les cadres et propose de s'aligner à la MFPM

20190313 - Act 2 retour négo forfait jou[...]
Document Adobe Acrobat [216.2 KB]

La suite le 9 Avril 2019

 

Benoit I., le 19  Mars 2019

Interessement A Bassens

Les résultats de l’intéressement local à Bassens, sont meilleurs que ce que les salariés et élus ont craint en fin d’année. Ils atteignent 4,65 % contre 5 % l’année dernière. Cette baisse mesurée et logique compte-tenu des résultats sur les critères « sécurité » atteints cette année. La CFE-CGC appelle la direction à l’action – formation, motivation, pédagogie, communication – et l’ensemble des salariés à la vigilance pour que l’année prochaine tous les critères soient au maximum.

 

Benoit I., délégué syndical, le 23 janvier 2019

DECEMBRE 2018

Négociations salariales sur le site de Bassens

L'équipe CFE-CGC  du site de Bassens a coeur d'informer les salariés sur les négociations en cours. Retrouvez ci-apprès les communications :

  1. Synthèse de nos propositions
  2. CR inter réunions
  3. Conclusion de la négociation
Conclusion de la négociation
20181214 - ACt 3 tract CFE CGC.doc.pdf
Document Adobe Acrobat [130.0 KB]
CR inter-réunions de négo
20181213 - ACT 2 tract CFE CGC.doc.pdf
Document Adobe Acrobat [75.9 KB]
Synthèse de nos propositions
20181204 - ACT 1 tract CFE CGC.doc.pdf
Document Adobe Acrobat [88.2 KB]
Proposition NAO Salaire Bassens
Les propositions détaillées de l'équipe CFE-CGC de Bassens
20181120 CFE-CGC - projet propositions N[...]
Document Adobe Acrobat [163.2 KB]

MAI 2018 -  ENQUETE EN TOUTE TRANSPARENCE BASSENS

Le site de Bassens a reçu enfin son enquête en toute transparence en ce début d’aout 2018.

La bonne surprise est de découvrir un niveau de détail plus précis avec la médiane marché de 2017 clairement affichée et la médiane de mai 2018 après augmentation de mai.

Vous pouvez découvrir que le site de Bassens qui est de la convention chimie a des médianes marchés plus élevés que la MFPM de l’ordre de 6% pour les lettres de Q à L (hors cadres groupe)

Pour rappel l’enquête de la MFPM est disponible ici : http://intraeu.michelin.com/fr/web/france/remuneration-de-base   jusqu’en avril 2019

les médianes KJI sont identiques entre SIMOREP et Michelin. 

 

Cette enquête sera un élément clé pour la préparation des NAO de cette fin d’année.

 

Voici les fichiers de BASSENS : Pour les agent : Avenant 1, Pour les collaborateurs : Avenant 2, Pour les cadres Avenant 3

 

Prochaine enquête en juin 2019 cela nous permettra de découvrir les médianes 2018 et de mesurer la prise en compte des recommandations lors des NAO.

 

Benoit I., délégué syndical, le 7 août 2018

En toute transparence Agent à Bassens
Lettre_Avenant1-Bassens_2018.pdf
Document Adobe Acrobat [96.3 KB]
En toute transparence Collaborateur à Bassens
Lettre_SIMOREP_Avenant 2_2018.pdf
Document Adobe Acrobat [86.6 KB]
En toute transparence Cadres à Bassens
Lettre_SIMOREP_Avenant 3_2018.pdf
Document Adobe Acrobat [86.0 KB]
2e Tract de juin 2018 de l'équipe de Bassens - 27 juin 2018
Accord 35H
Changements d'organisation doivent être mieux accompagnés
201507 - tract CFE CGC V2.pdf
Document Adobe Acrobat [236.5 KB]

MAI 2018 -  ISDE   -   Prime de déplacement a BASSENS

Notre dernier succès concerne l’attribution d’une indemnité spéciale de déplacement à l’étranger. Des salariés de Bassens nous ont alertés après des déplacements au cours desquels ils travaillaient avec des collègues MFPM qui percevaient cette indemnité. Avec l’aide des représentants CFE-CGC de Clermont, nous avons obtenu la mise en place d’une indemnité pour les salariés de Bassens partis à l’étranger à partir de 2018.

La force de la section syndicale CFE-CGC de CSM réside dans le partage avec ses adhérents des réflexions conduites sur l’ensemble des évolutions, à travers les différents accords ou les changements d’organisations voulus par l’entreprise.

 

Nos prochaines revendications concernent en priorité les écarts encore constatés entre la MFPM et le site de Bassens. Nombre de jours du forfait cadre, maîtrise de la charge de travail des cadres, Indemnités de fin de carrière, etc…


Le service du personnel se retranche entre les accords groupe appliqués ou non à Bassens et la convention collective de la chimie. Les ordonnances Macron doivent nous permettre de se sortir de ces contraintes et d’appliquer les accords groupe plus facilement.

 

Thierry Negret, Délégué du Personnel, le 30 mai 2018 

Interessement 2018

Accord bien négocié, le site atteint 100% de sa cible.

La CFE-CGC n’est pas signataire du projet d’accord sur la politique salariale 2014

 

La proposition de l’entreprise appelle 2 commentaires :

 

  • La proposition serait acceptable pour la population cadre….

 

  • La proposition est inacceptable pour les collaborateurs.

 

Nous voulons attirer l’attention particulière de l’entreprise sur ce point : de nombreux cadres et collaborateurs ressentent un déséquilibre important entre leur investissement personnel au travail très important, marqué en particulier par des horaires à rallonge, et le retour qu’ils en ont de l’entreprise.

 

La proposition de l’entreprise pour 2014 nous conduit à ne pas cautionner par notre signature la politique salariale de l’entreprise.

 

Nous avons vivement dénoncé en 2013 cette politique et le décrochage qu’elle traduit entre le traitement des salariés et des autres acteurs de l’entreprise dans un contexte de performance économique satisfaisant, dans la durée…

 

  • Les salariés Michelin continueront à être payés en dessous de la valeur marché France,

 

  • Nous avons la perception que l’entreprise entend atteindre ses objectifs de rentabilité en traitant la ressource humaine, les salariés, comme un centre de coût qu’il faut réduire par tous les moyens. Elle n’est pas dans une logique de partage des fruits de la performance, et nous ne voulons pas cautionner sa logique, qui selon nous, est porteuse d’un risque important pour l’entreprise en termes de portance par les salariés.

 

  • Enfin cette année, cette négociation sur les salaires n’en fut pas vraiment une, aucune des propositions syndicales n’ayant été retenues !..
Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Section CFE-CGC Michelin