Horizon 2024 Troyes devient Horizon 2026 : avec quel avenir ?

Les projets d’avenir du site devraient prendre un nouveau départ, avec la nouvelle direction arrivée mi-novembre 2021. Un nouveau projet d’avenir pour le site nommé Horizon 2026 voit le jour.

Le site va ajouter 4 nouveaux groupes de travail axés sur le transfert de l’activité mélangeage. Un chef de projet est dédié.

Les groupes de travail Horizon 2023, auxquels nous avons participé, ont rendu leurs conclusions.
Celles-ci ont été validées et leur qualité saluée par la direction et les responsables LP AG. Sur le devenir de ces conclusions, excepté les suppressions de postes affichés dans la RCC, la direction n’a plus émis d’informations.

La reprise du comité de compétitivité, qui doit nous permettre de suivre les projets d’avenir du site, s’enlise dans les demandes des OS de mettre en place une discussion et un accord spécifique pour l’atelier Mélangeage. Sur ce point, à date, la direction ne veut pas entendre la voix des salariés. 

Le seul Groupe de travail qui s’affiche est la QVT, qu’en est–il des autres ?

Le volet social, né de la fermeture prochaine de l’atelier mélangeage, est entamé avec un début de mise en place de la Manufacture des Talents Michelin :

Les conditions d’accompagnement de ceux qui restent dans l’entreprise sont aussi importantes que de choisir un poste. Nous travaillerons à ce que soit couverte la globalité du site dans l’accompagnement qui sera proposé. Le paradoxe du projet Aurore est de maintenir le niveau de production, voire de produire plus, avec de multiples chalenges à relever, alors qu’il stimule les départs de salariés.

Le projet d’avenir du site est mis à mal par une grande difficulté à pérenniser les ressources pour produire !

Le site de Troyes va devoir faire face à des chalenges d’envergure :

Lancer et réaliser la transformation de l’outil industriel Agro

La CFE-CGC attend une vision de l’avenir du site de TROYES. Il reste sombre aujourd’hui, car la dynamique de co-construction est encore en demi-teinte et la confiance à établir.

Patrick Vanaret, Délégué Syndical, le 11 février 2022.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.