actualité syndicale gestion de carrière, actualité syndicale qualité de vie au travail, actualité syndicale rémunération
actualité syndicale gestion de carrière, actualité syndicale qualité de vie au travail, actualité syndicale rémunération
Le + syndical MICHELIN
Le + syndical MICHELIN
CFE-CGC MICHELIN LE + SYNDICAL MICHELIN

Bonjour et bienvenue

 

Retrouvez dès à présent sur notre site internet CFE-CGC MICHELIN toute l'actualité syndicale de notre entreprise.

Plusieurs onglets sont à votre disposition pour répondre au mieux à vos attentes.

Notre équipe CFE CGC Michelin a pour ambition d'être constamment présente pour vous informer, vous conseiller et vous épauler avec compétence et professionnalisme.
N'hésitez pas à faire appel à votre équipe locale, elle se fera un plaisir de vous aider !

Suivez-nous sur twitter

Rejoignez nous et adhérez

Vous êtes conscient du travail accompli par la CFE-CGC Michelin. Vous partagez ses valeurs et vous appréciez les services rendus.

 

Vous souhaitez recevoir des informations exclusivement réservées à nos adhérents.

 

Notre cotisation reste inchangée pour la 4 ème année consécutive.

Votre adhésion est déductible de vos impôts à hauteur de 66% du montant, ce qui vous fait une cotisation nette de 5 euros par mois pour les plus fortes cotisations.

Vous bénéficierez de plus, d'un tarif préférentiel «nouvel adhérent» la première année et d’un tarif dégressif si vous adhérez en cours d’année.

 

N’hésitez plus rejoignez-nous

 

Votre message issu du formulaire a été envoyé avec succès.

Vous avez entré les données suivantes :

DEMANDE D' ADHÉSION - (laissez-nous vos coordonnées)

Veuillez corriger l'entrée des champs suivants :
Une erreur s'est produite lors de la transmission du formulaire. Veuillez réessayer ultérieurement.

Remarque : Les champs suivis d'un astérisque * sont obligatoires.

Comment nous joindre

250
Rédacteur en chef :
Chris BOYER
Téléphone :
Fax :
Adresse email :
Administrateurs du site:
Brigitte JUCHET et Michel LE-THEIX
Téléphone :
Fax :
Adresse email :

l'actualite vannetaise

 

NEGOCIATION D'INTERESSEMENT SITE

 

 

Une négociation soutenue due aux différents problèmes de la signature de l’accord MFPM. Cela a imposé en local un rythme "infernal" car il a fallu 7 réunions pour trouver un terrain d'entente. D’autant que systématiquement, Le siège Clermont-Ferrand de l’entreprise faisait "ingérence" dans la négociation. Pour exemple, après les cinq réunions, les acteurs locaux avaient décidé d'un projet, mais cela ne convenait pas à Clermont-Ferrand, preuve que la responsabilisation n’est pas encore totale chez Michelin. Ceci a abouti à deux réunions supplémentaires qui se sont ajoutées le 31 mai.

 

La CFE-CGC est déçu par le maintien des Accidents de travail (AT) et des Accidents de travail sans arrêt (ATSA) dans les critères.

Néanmoins La CFE-CGC pense que l’accord équilibré, tout comme le « rapport de force » des échanges.

La prise en compte de nos propositions et la qualité du dialogue font que la CFE-CGC sera signataire de cet accord.

 

 

 

 

Vannes le 1er Juin 2017

Pascal Guillemain délégué syndical

 

INTERESSEMENT

 

 

L’intéressement sur le site de vannes atteint 3,38% sur 3.5% possible en 2016. La CFE-CGC se réjouit de ce résultat notamment parce qu’elle a joué un rôle majeur dans la négociation : en durcissant le ton quand l’entreprise s’est montrée sourde à toute proposition émanant de la CFE-CGC mais aussi en proposant des critères d’atteintes d’objectifs ambitieux donc intéressants pour la direction mais sur lesquels les salariés ont un réel pouvoir d’action, comme la production pour l’avenant 2016. Les autres organisations UNSA et CGT ont validé l’accord sans donner leur soutien mais néanmoins avec une réelle confiance. Le succès est au rendez-vous.

En ce début d’année 2017, une nouvelle négociation pour les 3 années à venir  s’engage, la direction et les autres partenaires sociaux peuvent faire confiance dans la CFE-CGC qui cherchera à maximiser les profits de l’entreprise et des salariés pour la pérennité du site et la reconnaissance de l’engagement de tous.

 

 

Vannes le 01 Février 2017

Pascal Guillemain délégué syndical

 

ACCORD DE COMPETITIVITE

 

Usine de Vannes : Poursuite du plan de ré-industrialisation France Michelin

 

Après Roanne, Cholet, La Roche sur Yon, Vannes a suivi une démarche de compétitivité. Cette démarche ne vise pas à obtenir un accord de compétitivité, inatteignable compte tenu de la représentation syndicale actuelle : les opposants par principe sont majoritaires.

L’ancienne direction, plus active dans le combat antisyndical que dans la lutte pour la modernisation de l’usine a laissé un double passif à la direction actuelle : un dialogue social à réanimer et une usine menacée par manque d’investissements. La démarche initiée à Vannes a ainsi pris la forme d’un pacte d’avenir entre la direction et les salariés. 

 

Pour répondre à l’enjeu de réactivité, une démarche de concertation est en cours sous la forme d’un groupe réactivité associant les organisations syndicales volontaires et des salariés volontaires de toutes catégories.

 

3 options d’adaptation de l’organisation du travail ont été construites puis proposées à l’ensemble des salariés.  Ceux-ci ont majoritairement (57%) choisi un horaire 3X8 (5,33 jours) plus équipes de fin de semaine. Celles-ci adoptent un horaire 2x10 heures plus un retour de 8 heures dans la semaine. En complément, des jours de réactivité sont prévus, avec un abondement (volet en cours de négociation). Cette organisation constituera la colonne vertébrale du pacte d’avenir. Des discussions sont encore en cours sur d’autres aspects sociaux du projet.

 

Le projet s’accompagnera d’une montée en gamme de la production (fils et câbles métalliques), avec des investissements conséquents (une vingtaine de millions d’Euros en l’état de réflexion actuel dont une partie pour l’amélioration de la qualité de vie au travail

1M€ sur 5 ans).

 

Nous sommes confiants dans le fait que ce pacte est de nature à redonner un avenir à une usine qui était menacée. Cela justifie pleinement à nos yeux notre engagement pour un avenir gagnant – gagnant. Cela démontre aussi l’efficacité du dialogue quand la volonté de dialogue est partagée.

 

La CFE-CGC est toujours prête au dialogue et aux réflexions en amonts des projets de l’entreprise.

 

 

Vannes le 27 Janvier 2017

Pascal Guillemain délégué syndical

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Section CFE-CGC Michelin