actualité syndicale gestion de carrière, actualité syndicale qualité de vie au travail, actualité syndicale rémunération
actualité syndicale gestion de carrière, actualité syndicale qualité de vie au travail, actualité syndicale rémunération
Le + syndical MICHELIN
Le + syndical MICHELIN
CFE-CGC MICHELIN LE + SYNDICAL MICHELIN

Bonjour et bienvenue

 

Retrouvez dès à présent sur notre site internet CFE-CGC MICHELIN toute l'actualité syndicale de notre entreprise.

Plusieurs onglets sont à votre disposition pour répondre au mieux à vos attentes.

Notre équipe CFE CGC Michelin a pour ambition d'être constamment présente pour vous informer, vous conseiller et vous épauler avec compétence et professionnalisme.
N'hésitez pas à faire appel à votre équipe locale, elle se fera un plaisir de vous aider !

Suivez-nous sur twitter

Rejoignez nous et adhérez

Vous êtes conscient du travail accompli par la CFE-CGC Michelin. Vous partagez ses valeurs et vous appréciez les services rendus.

 

Vous souhaitez recevoir des informations exclusivement réservées à nos adhérents.

 

Notre cotisation reste inchangée pour la 4 ème année consécutive.

Votre adhésion est déductible de vos impôts à hauteur de 66% du montant, ce qui vous fait une cotisation nette de 5 euros par mois pour les plus fortes cotisations.

Vous bénéficierez de plus, d'un tarif préférentiel «nouvel adhérent» la première année et d’un tarif dégressif si vous adhérez en cours d’année.

 

N’hésitez plus rejoignez-nous

 

Votre message issu du formulaire a été envoyé avec succès.

Vous avez entré les données suivantes :

DEMANDE D' ADHÉSION - (laissez-nous vos coordonnées)

Veuillez corriger l'entrée des champs suivants :
Une erreur s'est produite lors de la transmission du formulaire. Veuillez réessayer ultérieurement.

Remarque : Les champs suivis d'un astérisque * sont obligatoires.

Comment nous joindre

250
Rédacteur en chef :
Chris BOYER
Téléphone :
Fax :
Adresse email :
Administrateurs du site:
Brigitte JUCHET et Michel LE-THEIX
Téléphone :
Fax :
Adresse email :

L'actualité du site PL de le Roche/Yon

-------------------    INTERESSEMENT site  ----------------    

La négociation de l’intéressement n’a pas été facile. Elle a nécessité 5 réunions de 4h… Le négociateur de l’entreprise s’attendait comme par le passé a peu de propositions des OS. Quelle erreur, il avait oublié qu’une section CFE-CGC avait vu le jour fin 2014. La CFE-CGC avaient en effet des propositions :

  • Indicateur de Participation aux Observations Préventives de Sécurité (retenu)
  • Bonus d’intéressement sur la qualité de fabrication avec l’Indice de Réussite de la Fabrication (retenu)
  • Bonus d’intéressement sécurité (retenu)
  • Indicateur suivi des Situations à Risques (non retenu)
  • Bonus général avec le taux de participation à l’enquête avancer ensemble (non retenu)

 

Elles ont été entendues, acceptées pour une bonne partie. Au final, un accord qui semble équilibré et réaliste au regard de la situation actuelle de la Roche sur Yon est sur le point d’être conclu. La CFE-CGC sera évidemment signataire et nous sommes confiants sur la signature d’autres OS qui valideront l’accord. Outre l’écoute de la direction, une bonne coordination des organisations syndicales a permis de faire avancer des idées de chacune d’entre elles. Un succès auquel la CFE-CGC a pris toute sa part.

 

Fabrice Herbretau, le 1er Juin 2017

 

-------------------    challenge site  ----------------    

Un challenge site, avec à la clé une prime d’un montant de 600 € brut par salarié, est mis en place sur le site de La Roche. Il a pour objectif de mobiliser l’ensemble du personnel sur la sécurité sans perdre de vue l’engagement de production. La prime est basée sur deux critères :

  • 90% de participant à un challenge sécurité.
  • Réalisation de la production cumulée sur 3 mois.

 

Par ailleurs, l’entreprise propose une prime aux salariés qui aideront le site à recruter.

 

La CFE-CGC soutient ces démarches qui associent le succès du site et la reconnaissance des salariés.

 

La Roche sur Yon, le 22 Février 2017

Fabrice Herbreteau Délégué syndical

 

-------------------    interessement  ----------------    

L’intéressement sur le site Michelin de la Roche sur Yon sera de 0% cette année 2017 pour un maximum possible de 3.5 %. La CFE-CGC n’a été représentée qu’après la signature de l’accord local. Néanmoins la CFE-CGC a participé en 2015 puis en 2016 à la négociation d’un avenant. Les raisons de cet échec : des objectifs trop ambitieux non négociables sauf à la marge pendant une période d’embauche massive et de turn-over tout aussi massif en raison du caractère non compétitif des salaires Michelin sur la région Ouest dont le taux de chômage est faible. Cela a comme résultat un absentéisme fort, des accidents, tout cela dans le contexte de l’accord de compétitivité et des changements d’horaire négociés.

De plus, Michelin demande des dimensions très techniques, leur maîtrise assurera l’avenir du site mais cela suppose d’adapter l’accord d’intéressement à ces spécificités pour que les critères soient atteignables. La direction communique peu sur le sujet tant il est vrai que promouvoir les horaires 4*8 avec un intéressement à 0% est très compliqué. Il est temps que la direction du site prenne exemple sur d’autres sites Michelin, comme Vannes, qui ont bien compris l’usage managérial de l’intéressement pour motiver les salariés et atteindre des objectifs ambitieux certes mais réalistes.

La CFE-CGC sera force de proposition dans la négociation à venir, à l’entreprise de démontrer qu’elle sera à l’écoute

 

La Roche sur Yon, le 02 Février 2017

Fabrice Herbreteau Délégué syndical

 

-------------------    projet skipper à la roche-sur-yon  ----------------    

Le pacte social "Skipper 360°" de l'usine de la Roche sur Yon vient d'être validé par les directions centrales de Michelin. C’est l'aboutissement du projet global qui comporte deux volets :
 

Volet industriel

  • une augmentation de capacité,

  • l'implantation d'une technologie phare des pneumatiques Michelin Poids lourd,
  • la création de 100 emplois
  • l'investissement de 56M€,
  • Ceci est la preuve qu'investir dans l'industrie en France est possible.



Volet social

  • un accord sur la réactivité signé par la CFE-CGC et Sud

  • un pacte social portant sur le management, la formation, les seniors, l'intégration, la qualité de vie au travail, la gestion des personnes et la communication. La CFE-CGC sera signataire le 22 avril de ce pacte.

  • Ceci est la preuve que négocier et trouver des accords entre directions et Organisations syndicales en France, est possible.

 

Nous veillerons maintenant à la réalisation de ce volet social et participerons de manière active dans le suivi de celui-ci.

 

La Roche sur Yon, le 05 Avril 2016

Fabrice Herbreteau Délégué syndical

 

Pourquoi une section CFE-CGC à la Roche ?

  • la loi oblige tout employeur à négocier des accords avec des organisations syndicales représentatives. Les syndicats en usine sont historiquement ouvriers et considèrent les managers et les techniciens dans le même camps que le patron. Les collaborateurs et cadres sont avant tout des salariés et ont des idées et une vision particulière au service de la performance de l'entreprise . Pour faire entendre cette voix , nous n'avons qu'une possibilité : se faire représenter par un syndicat catégoriel qui épouse ces valeurs en toute indépendance : la CFE-CGC
  • L'expérience démontre malheureusement que nous sommes exposés à l'exces de zèle voire à une interprétation toute personnelle des ordres reçus de la part de certains managers , au harcelement moral qui ne vient pas que du hiérarchique, ou aux dérives du lean management qui conduit certains d'entre nous vers le burn out. Isolés, personne ne peut résister! . L'équipe syndicale est la pour vous soutenir dans ces moment critiques et apporter des solutions.
  • Au travers des instances représentatives du personnel, nous ne faisons que rappeler et renforcer une des valeurs fondamentales du groupe :  le respect des personnes au service de la performance de l'entreprise

  Michelin revoit à la baisse ses investissements dans son usine de la Roche sur Yon

 

Au Comité d'entreprise du jeudi 3 septembre de l'usine de la Roche sur Yon, Michelin a annoncé une révision à la baisse de son projet d'investissement, en le ramenant à 50 M€. Annoncé à grand renfort médiatique lors de la fermeture de la production de pneumatiques poids-lourd de Tours en 2013, ce plan prévoyait un investissement de 100 M€ et l'embauche de 170 personnes pour doubler la capacité de l'usine de la Roche sur Yon. Ce plan devait amener l'usine à une capacité de production de 100 000 T et en faire une usine référence en Europe.

 

Pour la CFE-CGC, il s'agit d'une décision très grave, qui remet en cause les engagements pris par le patron devant les représentants des salariés et auprès des pouvoirs publics.

 

Cette décision ne va pas permettre au site de rattraper le handicap de compétitivité qu'il a actuellement vis à vis des autres usines Michelin poids lourd en Europe, du fait de sa taille inférieure. Les salariés du site sont particulièrement inquiets et craignent une remise en cause à terme de la pérennité de leur usine.

En outre, cette décision constitue un signal très défavorable au dialogue social qui s'était engagé sur le site dans l'optique d'un accord de compétitivité. Quel sens prend la recherche d'un accord, quand dans le même temps, l'entreprise décide de maintenir un handicap de compétitivité? Les opposants au dialogue social ne manqueront pas d'y voir un symbole de l'ambition réelle de l'entreprise: demander plus et donner moins.

 

Dans ce contexte, la CFE-CGC a interpellé la direction France pour demander que les décideurs viennent expliquer leurs motivations et redonner du sens au dialogue social engagé localement.

Lettre d'information La Roche Sur Yon de Septembre 2015
Un volet industriel réduit
Tract annonce renoncement investissement[...]
Document Adobe Acrobat [100.7 KB]
Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Section CFE-CGC Michelin