actualité syndicale gestion de carrière, actualité syndicale qualité de vie au travail, actualité syndicale rémunération
actualité syndicale gestion de carrière, actualité syndicale qualité de vie au travail, actualité syndicale rémunération
Le + syndical MICHELIN
Le + syndical MICHELIN

Bonjour et bienvenue

 

Retrouvez dès à présent sur notre site internet CFE-CGC MICHELIN toute l'actualité syndicale de notre entreprise.

Notre équipe CFE CGC Michelin a pour ambition d'être constamment présente pour vous informer, vous conseiller et vous épauler avec compétence et professionnalisme.
N'hésitez pas à faire appel à votre équipe locale, elle se fera un plaisir de vous aider !

Retrouvez des informations locales de

Bassens            mise à jour  le    31 juillet 2019

Boulogne           page accueil     9 février 2019

Bourges                                      28 mars 2019

Cholet,                                           16 mai 2019

Clermont,  (CE, COM,LAD)     22 juillet  2019

Golbey                                         22 juillet 2019

La Roche / Yon                         18 Juillet 2019

Montceau                                     26 juillet 2019

Roanne                                        12 mars 2019

Tours                                               22 juil 2019

Troyes                                              juillet 2018

Vannes                                            3 juin 2019

Suivez-nous sur twitter

Rejoignez nous et adhérez

Vous êtes conscient du travail accompli par la CFE-CGC Michelin. Vous partagez ses valeurs et vous appréciez les services rendus.

 

Vous souhaitez recevoir des informations exclusivement réservées à nos adhérents.

 

Notre cotisation reste inchangée pour la 4 ème année consécutive.

Votre adhésion est déductible de vos impôts à hauteur de 66% du montant, ce qui vous fait une cotisation nette de 5 euros par mois pour les plus fortes cotisations.

Vous bénéficierez de plus, d'un tarif préférentiel «nouvel adhérent» la première année et d’un tarif dégressif si vous adhérez en cours d’année.

 

N’hésitez plus rejoignez-nous

 

Votre message issu du formulaire a été envoyé avec succès.

Vous avez entré les données suivantes :

DEMANDE D' ADHÉSION - (laissez-nous vos coordonnées)

Veuillez corriger l'entrée des champs suivants :
Une erreur s'est produite lors de la transmission du formulaire. Veuillez réessayer ultérieurement.

Remarque : Les champs suivis d'un astérisque * sont obligatoires.

Veuillez noter que le contenu de ce formulaire n'est pas crypté

Comment nous joindre

Rédacteur en chef :
Chris Boyer
Téléphone :
Fax :
Adresse email :
Administrateurs du site:
Brigitte Juchet, Laure Trincal et Denis Paccard
Téléphone :
Fax :
Adresse email :

AcTUALITE du SITE DE GOLBEY

Fermera, fermera pas ? 

Le premier WE de fermeture était le week-end dernier 01 juillet et déjà le premier couac est arrivé le vendredi 4 juillet réunion extraordinaire du CSE pour demander de réouvrir certains secteurs haut de chaîne.

 

Nous tombons sur la tête car l’entreprise à ce jour est incapable de donner des explications fiables sur la situation. La CFE-CGC a demandé une analyse détaillée de cette situation  et un retour au prochain CSE et aux OS.

 

Nous ne pouvons penser qu’humainement la flexibilité des personnes n’a pas de prix. Le personnel est très impliqué et investi dans cette flexibilité mais prendre les personnes pour des extraterrestres de la flexibilité ça ne peut que rendre les personnes aigries.

 

Nous espérons que l’anticipation et l’expertise seront les maîtres mots pour programmer judicieusement les adaptations des volumes et de la charge opérationnelle du site.

 

Christophe Bitsch le 22 juillet 2019

Point situation UGO et CSE extraordinaire 24 juin

Michelin rencontre des difficultés sur ces stocks cable PL. Pour revenir à des stocks normatifs, il a été demandé une fois de plus au personnel de Golbey de « s’adapter ». Les explications sont encore floues : « Stock fort sur le PL ».

 

Pour l’atelier haut de chaine fournissant le stock le plus élevé, fermeture tous les dimanches et lundis de juillet et aout soit 3 CA imposés et depuis le début de l’année 23 CA pour jours de fermeture.

 

Pour l’atelier bas de chaine fermeture tous les lundis sur les cables PL. Pas de fermetures sur des câbles spécifiques.  Soit 3 CA imposés et  depuis début l’année 12 CA pour jours de fermeture.

 

Pour la Main d’œuvre Indirecte fermeture de la structure tous les lundis soit 6 CA imposés et depuis début de l’année 12 CA pour jours de fermetures.

 

Les jours de fermeture après consultation du CSE seront pris sur le CET collectif en priorité, ensuite les CA, JDR et chômage partiel . Une demande à la directe de chômage partiel à été faite pour la période du 1 juillet eu 31 dec 2019.

 

La CFE-CGC a demandé à la direction de tout mettre en œuvre pour maintenir l’emploi de personnes sur cette période de juillet et aout afin d’éviter des journées de chômage partiel.

  • Demande de faire des groupes de travail sur la sécurité et une formation au personnel sur l’outil Intouch. Le site connait actuellement des difficultés sur les résultats sécurité avec une nombre important d’accident et accident avec arrêt. Un groupe de travail ED et managers a été mis en place à l’initiative de la direction afin de trouver des pistes d’amélioration et de sensibilisation sur la sécurité. La demande de faire des groupes de travail avec le personnel agents durant cette période était donc légitime.

Lors du CSE la direction et SUD n’ont pas retenue cette demande car d’une part, la direction n’aura pas les capacités organisationnelles pour préparer ces Groupe de travail, et SUD se dit non favorable durant la période estivale et ne se voit pas défendre cette option auprès des salariés.  

 

Christophe Bitsch, le 3 juillet 2019

Point situation UGO et CSE extraordinaire du vendredi 14 juin

La situation volumes et congés se complique de plus en plus. Les volumes sur certains câbles sont en baisses significatives suite :

  • à la baisse des volumes sur PL,
  • à un orage de grêle sur une des usines du groupe et son arrêt pour une durée de 5 jours pour travaux toiture et un redémarrage progressif. Cette baisse n’étant pas évaluée à ce jour dans la durée.

A cause de cet accident, le secteur haut de chaine de UGO a dû réagir face à cette situation de crise avec consultation du CSE. Une fermeture de 3 jours, une baisse des volumes importantes sur les prochaines semaines est donc envisagée et des mesures pour accompagner cette baisse sont attendues.

 

Le premier impact sera une gestion compliquée des congés. A ce jour la 5ème semaine est déjà consommée, suite aux baisses des volumes sur mars pour réguler les stocks et des fermetures pour manque de bobines vides. Le secteur haut de chaine UGO se voit imputé de 3 jours supplémentaires en plus de la 5ème semaine. De ce fait, Les congés sur la période estivale sont désormais dans une situation critique : comment donner à chaque salarié le droit de positionner 12 jours de congés consécutifs. La CFE-CGC a demandé à la direction un état des lieux des congés par secteur et par personne pour éclaircir cette situation et pouvoir envisager des mesures d’accompagnement individuel.

 

Christophe Bitsch, délégué syndical, le 15 juin 2019

Fermeture UGO N°2

Les 29 et 30 avril, le site de UGO  a subi sa 2eme fermeture depuis le début de l’année.Le personnel doit positionner encore une fois des CA de la 5ème semaine.  La fermeture est motivée pour une régulation des stocks en prévision des fermetures annoncées sur les services O de fabrication de pneumatiques d'autres sites.

 

En plus de cette fermeture, le site de UGO est toujours sous tension concernant le manque de contenants vides, qui impacte directement la fabrication sur les secteurs assemblages en fabrication sur bobines B80.

 

Là aussi, des fermetures ateliers doivent intervenir au coup par coup, afin de préserver le coût façon. La CFE-CGC déplore une fois encore un manque de visibilité et une gestion des retours de vides largement insatisfaisante.

 

Le mois de mai s’annonce encore très compliqué et le personnel s’interroge sur les prévisions de volumes et surtout sur la gestion des retours de contenants vides B80 qui pénalise au jour le jour les équipes.

 

La gestion de la polyvalence devient aussi compliquée par des mouvements très fréquents de personnel entre ilôts et des adaptations de forfaits horaires pour le personnel de fabrication.

 

La CFE-CGC soutient la polyvalence comme un des moyens de garantir la production plus facilement et donc l'emploi et par ailleurs d'augmenter l'employabilité des salariés mais certainement pas pour palier des difficultés liées à un trop faible stock de contenant. L'entreprise doit réagir.

 

Christophe Bitsch, le 14 mai 2019. 

Election CSE, une nouvelle SECTION CFE-CGC

Les élections du CSE qui se sont tenues à Golbey, ont vu la naissance de la nouvelle section de la CFE-CGC. Celle-ci est représentée par M. Christophe Bitsch, élu avec  

avec  87% contre le candidat SUD avec une participation de 86%.

 

SUD remporte l’élection sur le collège agent  avec 77% des voix face à la CFDT pour un taux de participation de 77%. Le seul candidat collaborateur candidat est un indépendant élu au second tour.

 

Avec 87% de représentativité sur les collèges B et C au premier tour, la CFE-CGC est représentative et aura la possibilité de signer les accords locaux.   


Christophe Bitsch, délégué syndical et élu CSE, le 12 avril 2019

FERMETURE DE 3 jours  pour… « bobines vides manquantes » !

La CFE-CGC déplore la décision de fermeture du site de Golbey du 16 au 18 Mars pour cause de « bobines manquantes ». L’équipe de direction elle-même semble manquer de visibilité pour expliquer ce brusque changement. Rappelons que les salariés ont été sollicités pour travailler sur des journées supplémentaires début mars.

L’activité d’une usine complète se retrouve arrêtée par manque de bobines. Approvisionner le site relève de la responsabilité de la Supply Chain centrale, qui explique cette pénurie par l’augmentation des livraisons intercontinentales ces derniers mois  qui rallongent le transport et immobilisent ainsi plus longtemps les bobines B80. Le métier de la supply nous semble justement être de tenir compte des délais (aller ET retour) pour approvisionner nos clients…  mais aussi nos usines. Les conséquences sont humaines : plus de 500 personnes ont dû poser une partie de leur cinquième semaine et nous appellons l’entreprise à la responsabilité vis-à-vis de ses salariés. Cette pénurie de bobines impacte l’ensemble des sites MAT/RM.

 

La CFE-CGC va demander des explications détaillées sur cet accident d’approvisionnement et une prévision sur l’année évitant le recours aux congés qui pénalise les salariés.

Christophe Bitsch, DS Golbey le 19 Mars 2019.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Section CFE-CGC Michelin