actualité syndicale gestion de carrière, actualité syndicale qualité de vie au travail, actualité syndicale rémunération
actualité syndicale gestion de carrière, actualité syndicale qualité de vie au travail, actualité syndicale rémunération
Le + syndical MICHELIN
Le + syndical MICHELIN
CFE-CGC MICHELIN LE + SYNDICAL MICHELIN

Bonjour et bienvenue

 

Retrouvez dès à présent sur notre site internet CFE-CGC MICHELIN toute l'actualité syndicale de notre entreprise.

Plusieurs onglets sont à votre disposition pour répondre au mieux à vos attentes.

Notre équipe CFE CGC Michelin a pour ambition d'être constamment présente pour vous informer, vous conseiller et vous épauler avec compétence et professionnalisme.
N'hésitez pas à faire appel à votre équipe locale, elle se fera un plaisir de vous aider !

Suivez-nous sur twitter

Rejoignez nous et adhérez

Vous êtes conscient du travail accompli par la CFE-CGC Michelin. Vous partagez ses valeurs et vous appréciez les services rendus.

 

Vous souhaitez recevoir des informations exclusivement réservées à nos adhérents.

 

Notre cotisation reste inchangée pour la 4 ème année consécutive.

Votre adhésion est déductible de vos impôts à hauteur de 66% du montant, ce qui vous fait une cotisation nette de 5 euros par mois pour les plus fortes cotisations.

Vous bénéficierez de plus, d'un tarif préférentiel «nouvel adhérent» la première année et d’un tarif dégressif si vous adhérez en cours d’année.

 

N’hésitez plus rejoignez-nous

 

Votre message issu du formulaire a été envoyé avec succès.

Vous avez entré les données suivantes :

DEMANDE D' ADHÉSION - (laissez-nous vos coordonnées)

Veuillez corriger l'entrée des champs suivants :
Une erreur s'est produite lors de la transmission du formulaire. Veuillez réessayer ultérieurement.

Remarque : Les champs suivis d'un astérisque * sont obligatoires.

Comment nous joindre

Directeur de publication :
Denis PACCARD
Téléphone :
Fax :
Adresse email :
Rédacteur en chef :
Chris BOYER
Téléphone :
Fax :
Adresse email :
Administrateurs du site:
Brigitte JUCHET et Michel LE-THEIX
Téléphone :
Fax :
Adresse email :

A la UNE

Deux MilitaNtes CFE-CGC Michelin au rallye des gazelles

Amrita Valdant et Brigitte Juchet, deux militantes et élues de la CFE-CGC Michelin participe actuellement au Rallye des Gazelles, avec le soutien de BF Goodrich.

 

Retrouvez les sur le site officiel du rallye des gazelles : www.rallyeaichadesgazelles.fr équipages 2017 - numéro d’équipage 310.

 

Prenez de leurs nouvelles le site Facebook www.facebook.com/elgaz.lesgazelles ou de bfgoodricheurope

 

Que la force soit avec Elles...

 

Equipe syndicale CFE-CGC

Intéressement Michelin france : explications

L'accord sur l'intéressement-participation reste bien compliqué.

Il se décline en effet en 3 niveaux qui ont chacun leurs propres conditions.
Ci-dessous un tableau pour essayer de s'y retrouver

 

 

Périmètre (sociétés)

Potentiel de distribution (en % de la masse salariale)

Seuil de déclenchement

Critères

Niveau 1 : Intéressement 5 sociétés françaises

MFPM, CSM, MTP, IMECA, MAS

5%

Résultat opérationnel Groupe > 10%

égale à 13,75 du ROAC 
(cf Lettre d'info 01/17)

Niveau 2 : Intéressement MFPM

MFPM

1,5%

Aucun

2 (IP + OTD)

Niveau 3 : Intéressement local

Site

3,5%

Aucun

A définir localement

 

La CFE-CGC n'est pas signataire du premier niveau et s'en est longuement expliquée, (voir lettre d’information de décembre), d’autant que l’accord n’a pas besoin de son aval pour s’appliquer.

 

Pour le second niveau – l'intéressement au niveau MFPM –, il représente un potentiel de 1,5% de la masse salariale, l'entreprise souhaitant garder une part significative (3,5% de la masse salariale) au plus proche du terrain, donc en local. Ce second tour de négociation s'est ouvert avec une obligation de trouver des critères sur lesquels l'entreprise ne peut pas « assurer » le résultat. Cette condition, imposée par l'URSAFF, restreint les possibilités. Les idées progrès - critère connu et un critère de satisfaction client ont été retenus et négociés.

 

Quant aux modalités de distribution, la CFE-CGC est restée sur une logique proportionnelle au salaire pratiquée auparavant, une part égalitaire ayant déjà été « négociée » par la direction lors du premier volet d'intéressement pour arracher la signature de deux organisations syndicales. Les autres OS revendiquent une répartition de 33% d’égalitaire à laquelle l’entreprise n’a pas donné suite.

 

Malgré ses imperfections, la CFE-CGC est signataire de ce second accord MFPM. La non-signature  par une autre OS de ce second niveau entraînerait de facto la non-signature du troisième niveau, ce qui reviendrait à priver les salariés d’un intéressement potentiel de 5% de la masse salariale. Chaque organisation syndicale prendra ses responsabilités. La CFE-CGC est une organisation responsable qui place la défense des salariés en premier lieu et signe en conséquence l’accord que la MFPM a présenté en fin négociation. 

 

Clermont-Ferrand, le 15 Mars 2017

Equipe syndicale CFE-CGC

Symétrie des attentions : qui y a droit ?

La symétrie des attentions est un concept cher à Michelin et suppose que : la qualité relation clients = qualité relation collaborateurs. En effet, c'est la base de la révolution qui doit permettre à Michelin de remettre le client au centre de ses préoccupations et de redevenir n°1 Mondial.

 

Mais cette symétrie est-elle toujours valable si le mot actionnaire remplace le mot client ?

L’entreprise donne t’elle les mêmes informations  aux salariés qu’aux actionnaires?

 

Pourtant les salariés Michelin sont aussi pour près de 50% d’entre eux des actionnaires du groupe.
La CFE-CGC pense que la politique menée par le groupe vis-à-vis des actionnaires éclaire la politique salariale envers tous les salariés.

 

De ce fait pourquoi les salariés n'ont-ils pas droit à la même communication que celle des actionnaires?

  • Pourquoi la slide 24 "politique actionnariale" n'a-t-elle pas était incluse dans le support de présentation aux salariés?
  • Pourquoi le groupe n’a pas communiqué aux salariés qu’il va faire un rachat d’actions à hauteur de 100 millions d’€ en 2017?

 

La réponse à ces questions appartient à chacun d'entre nous, salariés du groupe. Mais posons-nous tout de même les bonnes questions : Avons-nous droit, en tant que salarié, à la même attention que les actionnaires, ne serait-ce simplement aux titres des informations données ? Et pourquoi ?

 

La CFE-CGC estime que pour être cohérente et crédible aux yeux des salariés, l’entreprise doit s’appliquer ses principes de symétrie :

  • D’information
  • De partage équitable des résultats 

 

Clermont-Ferrand le 14 Mars 2017

Votre équipe CFE-CGC Michelin

délocalisation

Michelin délocalise des emplois en Pologne et en Espagne

 

Nous avons été alertés par des salariés concernés d’une décision lourde de sens.

Il a été annoncé aux équipes ingénierie et méthode concernées la décision de délocaliser les bureaux d’étude assemblage en génie civil (GC) et agro (AG), partie en Espagne, partie en Pologne à l’horizon 2018-2019.

Il y a déjà eu des délocalisations d’équipes bureaux d’étude, par exemple la préparation froide en Pologne en 2014-2015, mais c’est la première fois que Michelin décide de délocaliser une activité aussi cœur que l’assemblage.

Les équipes des lignes produits concernées sont particulièrement inquiètes. Est-ce le premier épisode d’une délocalisation qui, à terme, pourrait concerner également les méthodes voire le développement.

La CFE-CGC Michelin a demandé officiellement à l’entreprise une information sur les enjeux et les buts poursuivis.

Elle attend une réponse à l’occasion soit du CE soit du CCE de mars.

Elle vous apportera un éclairage complet à cette occasion.

La CFE-CGC s’étonne de cette « erreur » dans la communication légale aux Instances Représentatives du Personnel.

En l’état des informations connues, la CFE-CGC ne peut que dénoncer de telles décisions stratégiques qui augurent mal de l’avenir de l’emploi à Clermont Ferrand dans cette période de réorganisation.

 

 

Clermont-Ferrand le 28 Février 2017

Votre équipe CFE-CGC Michelin

intéressement, la suite...

 

L’entreprise Michelin a diffusé un « focus Manager » à l’ensemble de ses managers. L’entreprise communique sur sa politique salariale en comparaison avec sa politique de rémunération des actionnaires et fait un parallèle avec son concurrent Continental. Il n’échappera à personne suivant un tant soit peu l’actualité sociale de l’entreprise et les différentes communications des organisations syndicales, que ces différents sujets sont ceux des dernières publications de la CFE-CGC (cf. lettres d’information CFE-CCG de décembre et Janvier).

Pour la première fois à notre connaissance, l’entreprise fait une réponse semi publique – destinée aux managers - à une organisation syndicale. Nous, CFE-CGC MICHELIN, tenons à remercier l’entreprise de cette reconnaissance de notre sérieux et de la qualité des informations que nous donnons aux salariés et donc de notre puissance de conviction auprès du personnel au point que nous méritions une réponse officielle écrite, même à diffusion restreinte.

Nous, CFE-CGC MICHELIN, avions parfaitement compris que l’accord signé serait plus avantageux que l’accord précédent, néanmoins nous sommes un syndicat exigeant. Nous demandons à nos militants du sérieux et de l’implication, pour rédiger, signer et donc s’exposer, distribuer dans des conditions parfois difficiles, nos lettres d’information. Cela a porté ses fruits, les résultats des élections le prouvent. Mais nous devons aussi être exigeants avec la direction de l’entreprise dans l’intérêt des salariés et dans l’intérêt de l’entreprise.

Imaginez l’effet de motivation sur les salariés qu’aurait obtenu l’entreprise si dans son discours de présentation des résultats, la direction avait pu dire au milieu de ses remerciements aux salariés Français. « Non seulement les résultats du groupe sont bons, merci à tous mais en plus la participation et l’intéressement seront à la hauteur de ces résultats et de vos efforts et les meilleurs depuis 5 ans. ». Mais elle ne le pouvait pas car l’ensemble participation-intéressement 2016 (59,4 M€), même si elle progresse par rapport à 2015 (45,2 M€), est inférieure aux années 2012 (60 M€ ) et surtout 2013 (68,4 M€), alors que les résultats de l’entreprise sont meilleurs.

Le niveau de la participation – maintenant intéressement groupe - quoique en augmentation, demeure largement inférieur au maximum atteignable : il est de 3% de la masse salariale pour un maximum de 5% prévu dans l’accord. L’entreprise se félicite que les salariés aient touché plus que l’an passé, nous également. Mais comment entend-elle justifier qu’elle ne distribue que 60% de ce qui a été négocié aux salariés à la suite d’une performance annuelle aussi élevée ?

MICHELIN est une entreprise remarquable par au moins l’engagement et le sérieux de ses salariés. La  CFE-CGC MICHELIN demande simplement à l’entreprise de se doter des outils pour les reconnaître. Que l’entreprise prenne simplement conscience de ses propres intérêts et se dote d’outils permettant un management cohérent mettant en phase ses résultats et la participation et l’intéressement et elle trouvera en nous un partenaire social solide, fiable et engagé.    

  

A suivre pour davantage d’analyse…

 

 

Clermont-Ferrand le 23 Février 2017

Votre équipe CFE-CGC Michelin

Evolution de la fonction Personnel

(Gestion du Personnel)

 

 

Le projet d’évolution de la fonction Personnel a été débattu en Comité central d’établissement. Les élus ont été consultés sur la première phase du projet :

  • La suppression des collèges d’appréciation et de la note Performance Globale dans la Durée
  • La suppression des Bilan Périodique de Développement et Plan Annuel de Développement

          Les 2 points ci-dessus sont "Remplacés par les Feedback Fréquents"

  • La mise en place d’une Revue Annuelle des Personnes
  • La nouvelle procédure de révision des salaires sous la responsabilité du manager.

 

Les principales questions des élus ont porté sur :

  1. comment les managers seront dégagés du temps indispensable à la mise en œuvre de ce projet (feedback fréquents, revue des personnes, révision des salaires…). L’entreprise a répondu que la responsabilisation des équipiers dégagera du temps au manager. Néanmoins le diagnostic du niveau d’autonomie des équipes afin de mesurer le chemin à parcourir pour chacune n’a pas été présenté.
  2. le pilote mis en place à DGSI : aucun retour d’expérience n’a été présenté durant cette consultation, ce qui n’est pas compréhensible dans un dialogue social adulte.
  3. Le choix du  3eme intervenant de la Revue des Personnes. La CFE-CGC a notamment suggéré, puisque l’entreprise vise à simplifier et responsabiliser chacun à tous les niveaux, qu’elle implique le salarié concerné ou une personne de son choix.

L’entreprise reste évasive dans ses réponses, ce qui renforce l’impression que l’objectif est défini, mais que sa mise en œuvre n’est pas aboutie.

 

Après une suspension de séance, les syndicats ont demandé conjointement la création d’une Commission de Suivi des pilotes et du déroulement de chaque phase du projet. L’entreprise a accepté sur le principe, mais se réserve le choix des modalités de ce suivi.

 

La CFE-CGC informera les salariés du déroulement des pilotes pour ce projet les impactant tous.

 

   

Clermont-Ferrand le 16 Février 2017

Vos élus Laure Trincal et thierry Palou

 

 

Actualité sites Michelin

Interessement a la roche sur Yon

 

 

L’intéressement sur le site Michelin de la Roche sur Yon sera de 0% cette année 2017 pour un maximum possible de 3.5 %.

 

Les détails sur notre page site de la Roche sur Yon 'Notre actualité"

-------------------    Lettre d'information janvier 2017  ----------------    

Une belle année dans votre vie professionnelle

 

Nous souhaitons à chacun de vous de trouver dans sa vie professionnelle les ingrédients d’un plein épanouissement :

 

  • Pouvoir dire « je ne sais pas » ou « je ne comprends pas » et demander des précisions sans passer pour incompétent. Pouvoir faire des erreurs sans sanction immédiate.
  • Demander et obtenir de l’aide et avoir le temps d’en donner, mais aussi pouvoir dire « non » lorsqu’on est trop occupé.
  • Ne pas voir sa journée rythmée par les réunions, les appels et les mails. Pouvoir prendre le temps d’aller voir directement les gens.
  • Pouvoir se concentrer et prendre le temps d’approfondir .

 

  • Être écouté lorsqu’on perçoit des dysfonctionnements. Etre associé à leur correction et voir les progrès se réaliser rapidement.

 

  • Pouvoir donner son avis sans le biais de devoir exprimer celui attendu par son interlocuteur.
  • Avoir l’initiative de penser création de valeur plutôt que réduction des coûts.
  • Rentrer à la maison et avoir le plaisir de raconter en famille la journée agréable qu’on a passée et les rires qui l’ont émaillée.

 

Autant dire que nous souhaitons par là-même à l’entreprise d’amorcer une petite révolution culturelle…

 

   

Clermont-Ferrand le 28 Janvier 2017

Votre Délégué Syndical central Jean-Christophe Laourde

 

Lire la suite 

 

 

Actualité sites Michelin

accord de compétitivité à vannes

 

 

Usine de Vannes : Poursuite du plan de ré-industrialisation France Michelin

 

Les détails sur notre page site de Vannes  'Notre actualité"

L'actualité des négociations

Commission de suivi interessement

 

 

Résultats intéressements du site de Clermont-Ferrand : 2,6% sur les 3,5%  …

 

Les détails sur notre page site Clermont-Ferrand

 

Qualité de Vie au Travail

 

Au projet sur la Qualité de Vie au Travail s’ajoute, un projet de convention nationale avec l’AGEFIPH dans laquelle l’entreprise s’engage à des actions que la CFE-CGC soutient :

·         Former le personnel dont les managers pour un changement de regard sur le handicap et une amélioration de l’accueil des travailleurs handicapés 

·         Diminuer de 20 % les licenciements pour inaptitude en comparaison avec l’année 2015.

·         Faire progresser le chiffre d’affaires de sous-traitance avec le secteur adapté et protégé (ESAT).

·         Engager des moyens humains : Une Responsable de Mission Handicap sous l’autorité du Directeur des Ressources Humaines, à plein temps, 9 Correspondants Handicap, une présence sur chaque site, 

·         Passer de 1% à 4 % de recrutement de travailleur reconnus porteur de handicap à l’issue de la convention.

Néanmoins nous regrettons :

·     L’absence d’engagement sur un budget pour rendre les sites accessibles, 

·     L’absence d’engagement sur un intranet accessible ce qui est en totale incohérence avec les orientations du groupe sur les outils numériques. 

 

La CFE-CGC note et salue l’effort de l’entreprise mais souligne la nécessité de la cohérence des actions mises place pour que son engagement auprès des salariés paraisse s’inscrire dans le long terme.

 

 

Clermont-Ferrand le 23 Janvier 2017

Votre équipe de négociation QVT

 

 

Qualité de vie au travail : Michelin propose la signature d’un accord sur la qualité de vie au travail. Les négociateurs de l’accord sont sceptiques. L’accord ne semble être qu’une déclaration d’intention sans aucun moyen financier. Or les situations des sites Michelin en France, sont très contrastée entre :

  • D’une part le siège social, le centre de recherche flambant neuf de Clermont-Ferrand, les sites industriels où des plans de renforcement de la compétitivité comme Roanne, qui dispose d’une crèche, d’un drive dédié face à l’usine
  • D’autre part les usines non dotées qui n’ont selon leur propre direction pas les moyens de faire non pas de la qualité de vie, mais simplement de l’hygiène.

En effet dans ces usines, il n’y a pas de budgets sanctuarisés pour ces investissements dont les retours sur investissement sont peu mesurables. Or l’urgence est sur ces sites. La CFE-CGC a le sentiment d’une distorsion entre la volonté affichée de la direction générale et la réalité de l’entreprise où des freins internes financiers s’opposent à la mise en œuvre de réels progrès.

 

La CFE-CGC demande à l’entreprise de mieux répartir ses efforts et que la qualité de vie au travail ne soit pas optionnelle pour les sites industriels.

 

Clermont-Ferrand le 16 Janvier 2017

Votre équipe de négociation QVT

 

augmentations de salaires 2017

 

Proposition de l’entreprise pour les augmentations salariales 2017

 

Michelin propose des augmentations moyennes suivantes :

  • Agents : 2,8% - augmentation générale 1%, prime d’ancienneté 0,4%, augmentation individuelle moyenne 1,2%, revalorisations en cours d’année (changement de fonction) 0,2%
  • Collaborateurs : 3% - augmentation générale 0%, prime d’ancienneté 0,5%, augmentation individuelle moyenne 2,2%, revalorisations en cours d’année (changement de fonction) 0,3%
  • Cadres : 3,4 % - augmentation générale 0%, augmentation individuelle moyenne 3%, revalorisations en cours d’année (changement de fonction) 0,4%

 

A noter qu’une des rares revendications prise en compte est une prime exceptionnelle de 350 € pour les employés dont le salaire est inférieur à 23 000 € pour un coût « extravagant » de 50 000 € et avec un effet de seuil remarquable.

En revanche malgré le semblant d’ouverture qu’avaient laissé entendre en décembre 2015, les négociateurs de l’entreprise, aucune réelle négociation n’a eu lieu sur les « benefits » (avantages annexes possiblement liés aux bénéfices de l’entreprise). La « négociation » n’en a pas été réellement une.

La proposition de Michelin est dans le haut des propositions des entreprises françaises mais ne permet pas de rattraper le décalage des salaires de 6% en moyenne vis-à-vis du marché.

En revanchre le niveau des augmentations sont en baisse par rapport à 2015, alors que l'inflation est supérieure.

Malgré ces points négatifs,la CFE-CGC Michelin sera signatrice pour assurer le niveau des augmentations.

 

Clermont-Ferrand le 09 Janvier 2017

Votre équipe de négociation

Actualité sites Michelin

-------------------    ACCORD A Cholet  ----------------    

 

 La CFE-CGC, la CFDT et finalement SUD  ont signé un accord pour améliorer les compensationsliées.à la pénibilité des rotations en 4 équipes sur la semaine pour l’usine de Cholet 

 

Cet accord comprenait par rapport à l’ancien accord :

  • Un abondement de 25% en temps donner par l’entreprise dès le premier dimanche au lieu du 10e et jusqu’au 25e
  • Cet abondement permettait de maintenir le salaire en cas de baisse d’activité et ce, prime comprise,
  • Les personnes choisissant de se faire payer la majoration des dimanches bénéficiait d’une surcompensation de 10% à partir du 5e dimanche et 20% à partir du 10e en une prime versée 2 fois par an.
  • Les personnes choisissant de se faire payer la majoration des dimanches en temps, alimentaient leur Compte Epargne Temps (CET).

 

Clermont-Ferrand le 04 Janvier 2017

our Cholet Michel Le theix

 

Lire l'accord

-------------------    Lettre d'information Décembre 2016  ----------------    

Une lourde activité sociale

 

L’activité sociale est riche de 2 évolutions majeures, et une 3e en gestation : une nouvelle organisation du service du personnel, une évolution de la participation dérogatoire, et l’annonce d’une grande réorganisation du groupe.

Nous développons largement dans cette lettre d’information notre première analyse de la nouvelle organisation du service du personnel. Nous la complèterons ultérieurement lorsque nous aurons reçu les informations complémentaires demandées en comité central d’entreprise.

En octobre, en début de négociation, l’entreprise a affirmé sa volonté de mieux corréler le montant de la participation avec le résultat du groupe.

Nous avons obtenu des avancées, mais pas la satisfaction de notre revendication principale : performance du groupe est optimale -> part distribuée aux salariés via participation aux bénéfices est proche du maximum : 5%. Nous avons décidé de ne pas signer maintenant l’accord.

 

Au sommaire

Une révolution au service du personnel (p2-3)

Licenciement brutal d’un salarié: nouvelle donne de la relation entreprise–salarié?(p4)

Participation dérogatoire : la participation doit être corrélée à la performance du groupe et à la politique actionnariale (p5)

CONTINENTAL: un exemple à suivre…également pour sa politique actionnariale (p6-7)

Externalisation de la paie : des dysfonctionnements majeurs et récurrents (p8)

Accord temps de travail des cadres autonomes : début de mise en application (p8)

 

   

Clermont-Ferrand le 12 Décembre 2016

Votre Délégué Syndical José Taantini

 

Lire la suite 

 

 

-------------------    Déclaration intersyndicale  ----------------    

 

Déclaration intersyndicale relative à la négociation sur l’accord d’intéressement groupe.

 

L’ensemble des organisations syndicales signataires demande à l’entreprise d’accepter de porter le taux de distribution du ROAC de 13,5% à 15%.

Déclaration lue lors du Comité Groupe France qui a eu lieu le 01 Décembre 2016

 

Clermont-Ferrand le 01 Décembre 2016

Votre équipe de négociation intéressement 2017-2019

 

Lire la suite 

 

Plan du Site

Site internet de la CFE-CGC Michelin : 

 

Bandeau gauche : Ce bandeau se répète dans toutes les fenêtres du site : outre un message d’accueil, vous y trouverez l’adresse de contact du délégué syndical central et du rédacteur en chef et pourrez nous communiquer vos coordonnées pour une demande d’adhésion. Vous trouvez également un bouton qui vous permet de télécharger directement notre dernier tract.

 

Fenêtre ACCUEIL : Cette fenêtre apparait à l’ouverture du site. Le ou les évènements récent(s) marquant(s) du moment

 

Fenêtre ACTUALITÉ : Notre regard sur l’actualité sociale récente dans l’entreprise ou au niveau national

 

Fenêtre NOS VALEURS : Présentation de la section CFE-CGC Michelin et de nos valeurs

 

Fenêtre ACCORDS : Convention collective du caoutchouc et principaux accords (ou non accords) d’entreprise régissant la relation employeur – salariés avec notre position. Les accords sont classés en 4 grands domaines :

  • Gestion de carrière et qualité de vie au travail
  • Rémunération et avantages sociaux
  • Temps de travail
  • Epargne salariale / retraite

 

Fenêtre CONSEILS : Nos conseils pour vous aider à vivre une relation gagnant-gagnant avec l’entreprise. Ils sont classés en 3 grands domaines :

  • Rémunération et la gestion de carrière
  • Temps et qualité de vie au travail
  • Epargne salariale - retraite

 

Fenêtre ENQUÊTES : Cette fenêtre sera activée temporairement lorsque nous lançons des enquêtes (par exemple salaires ou temps de travail) ou recherchons des informations ou des témoignages pour engager une action spécifique.

 

Fenêtre SITES : Vous y trouverez les coordonnées de nos principaux militants dans les sites où nous sommes représentés ainsi qu’une fenêtre de dialogue avec eux. Vous y trouverez également l’activité sociale locale de votre établissement.

 

Fenêtre ESPACE ADHÉRENTS : Cette fenêtre est réservée à nos adhérents et constitue un espace d’échange spécifique avec eux.

 

Fenêtre ARCHIVES : Nous conservons à votre disposition dans cette fenêtre les données historiques de notre action, en particulier les anciens tracts.

 

Fenêtre LIENS UTILES : Les adresses internet de la confédération CFE-CGC, ainsi que des adresses qui peuvent vous être utiles pour rechercher de la documentation sur des questions que vous vous posez.

Dernière minute

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Section CFE-CGC Michelin